Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

OMH : La 44ème session tenue sur fond de crise

Accusée à tort et à travers de par sa gestion un peu floue des logements sociaux du Mali, l’Office Malien de L’habitat (OMH) est sans doute dans de salles draps aujourd’hui.

Sur la base des anciens dossiers déposés depuis 2018, l’OMH désire, en violation des textes régissant en la matière d’attribution, concéder la 2ème tranche des 12566 Unités. Pire, relate l’Organisation de Défense du Droit au Logement au Mali (ODDLM), 50 logements sociaux destinés aux démunies du Mali de façon gratuite, sont détournés par la commission dirigée par Issa Guindo dans l’attribution des 3743 logements sociaux. Des maisons de type F4 sont vendus à 31 500 000 de FCFA à N’Tabakoro à un proche d’Adama Sangaré, selon ODDLM. Présidée par le Ministre des Affaires Foncières, de L’urbanisme et de L’habitat, M. Dionkè DIARRA, les travaux de la 44ème session du conseil d’administration de l’Office Malien de L’habitat (OMH) se sont tenus ce jeudi, 8 avril 2021 dans la salle de conférence de la dite structure. C’était en présence du Directeur Général, M Sékou DEMBA et l’ensemble des administrateurs. Au cours de la présente session ordinaire, ils ont eu à examiner : le procès-verbal de la 43ème session ordinaire tenue le lundi 28 mars 2020 ; le contrôle des tâches ; le rapport d’activités et l’exécution du Budget de l’exercice 2020, en recettes et en dépenses au 31 décembre 2020 ; les projets de programme d’activités et de Budget de l’exercice 2021 équilibré en recettes et en dépenses à 22 197 506 301 FCFA contre 37 110 440 107 FCFA inscrits en 2020, soit une diminution de 40,19 %, liée essentiellement à la nouvelle stratégie adoptée dans le cadre de la cession directe des 1200 logements.

Concernant les documents de l’exercice 2020, explique le président du conseil, il ressort de l’analyse, que pour une prévision de 37 110 440 107 FCFA, la réalisation du budget au 31 décembre est de 16 060 437 947 FCFA pour les recettes et 15 958 452 886 FCFA pour les dépenses.

A ses dires, ces résultats largement en deçà des attentes s’expliquent essentiellement entre autres, par : la baisse des recettes de la TL suite aux réductions d’impôt accordées par l’Etat aux entreprises du secteur privé dans le cadre des mesures d’accompagnement pour atténuer les conséquences de la Covid-19, impliquant la renonciation au produit de la Taxe-Logement (TL) pendant la période d’avril à décembre 2020 ; la non mise à disposition de la totalité de la subvention de l’Etat ; le report de la date du démarrage des prélèvements des mensualités de la première tranche des 5928 logements sociaux réalisés ; la vente timide des 1200 logements en cession directe. Pour l’exercice 2021, le projet de budget est équilibré en recettes et en dépenses à 22 197 506 301 FCFA. Faut-il le rappeler, grâce à l’incompétence de l’OMH à mettre les bénéficiaires des 5928 logements dans des bonnes conditions afin de commencer le prélèvement des mensualités, l’Etat malien est entrain de perdre des milliards de nos francs. Pourtant, les dites maisons sont occupées depuis plus d’une année.

MD

Source : L’Empire

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct