Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

OHADA : Note positive à Bamako

Les travaux de la 50ème session du Conseil des ministres de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) ont pris fin le vendredi 25 mars 2021 à Bamako.

Le Conseil des Ministres a délibéré sur des questions relatives au budget des Institutions de l’OHADA pour l’exercice 2021 (qui  passe de  5 milliards de FCFA  à 7 milliards de FCFA), au programme annuel d’harmonisation, aux nouveaux chantiers normatifs, aux transactions électroniques, à la responsabilité sociale des entreprises, au cadre juridique relatif au Statut des juges de la Cour Commune de Justice et d’Arbitrage. Le Conseil des Ministres a  également  prescrit d’accélérer l’élaboration du Statut du Juge.

Selon le rapport final, l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA a connu des difficultés majeures lors du précèdent exercices. Ces difficultés sont liés à la pandémie du Covid 19 et ai retard de paiement des contributions de certains Etats membres. A cet égard, le conseil des Ministres invite  tous  les Etats membres à s’acquitter en temps de leur cotisation et  invite le secrétariat permanent  à réfléchir à terme  pour  trouver des financements alternatifs à son fonctionnement.

le Conseil des Ministres a  aussi adressé notamment des motions de remerciements à Bah N’DAW, Président de la Transition de la République du Mali et Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Organisation, pour son engagement et son soutien constant à l’OHADA, à Paul BIYA, Président de la République du Cameroun qui à octroyer à l’OHADA une propriété foncière devant abriter son siège  et son engagement indéfectible en faveur de l’Organisation.,  une motion de félicitations à  Mohamed Sidat  Dicko ,ministre de la Justice et président du Conseil des ministres. Et une motion de félicitation à Pr Emmanuel Sibidi DARANKOUM, Secrétaire Permanent de l’OHADA., secrétaire permanent de l’OHADA

Le premier  ministre,  Moctar Ouane, a prononcé le discours de clôture de la session : Il  a  indiqué : « la construction d’un espace juridique sécurisé, par le droit harmonisé, ne saurait être une œuvre statique et il nous appartient d’être à la tâche, au quotidien, à travers l’innovation, la modernité, l’intégrité et le professionnalisme. »

Le Conseil des Ministres est l’organe délibérant de l’Organisation. Il est composé des Ministres de la Justice et des Finances des Etats membres. Il définit les orientations spécifiques, programme les activités, autorise le budget et assure le contrôle du fonctionnement des institutions. Il exerce, en outre, le pouvoir normatif d’adoption des Actes uniformes, des Règlements ou toutes décisions entrant dans le champ de ses compétences conformément au Traité instituant l’OHADA.

 Mémé Sanogo

Source: L’Aube

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct