Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali : Les FAMa prennent le relais de Barkhane dans la région de Tombouctou

Suite à la décision de la France de réarticuler sa présence au Sahel, l’armée malienne prend le relais de Barkhane pour poursuivre la sécurisation de certaines zones du pays. C’est le cas de de la ville de Tombouctou et de sa région où la base militaire qui accueillait Barkhane a été transférée aux FAMa.

Le 16 décembre, les derniers militaires de l’opération Barkhane ont quitté Tombouctou, après plus de huit années de présence. La base qu’ils occupaient jusqu’à ce jour a été immédiatement réinvestie par les soldats de l’armée malienne en charge de la sécurité de la ville et de ses environs.

Les soldats maliens et français se sont entraînés ensemble auparavant pour s’assurer que les avions de Barkhane puissent revenir appuyer les troupes au sol en cas d’alerte. Tombouctou demeure un carrefour essentiel du nord du Mali par lequel une grande partie du commerce nord/sud transite et revêt à ce titre une importance stratégique. L’Etat est donc plus que jamais conscient de l’importance de repousser les incursions djihadistes dans cette partie du pays.

La situation sécuritaire dans cette région intercommunautaire convoitée par le RVIM reste fragile. Cependant, l’armée malienne n’est pas en reste face à aux terroristes. En plus d’être désormais aguerrie aux combats, elle bénéficie de soutiens forts dans cet affrontement. Elle sera notamment appuyée par la Minusma, dont la base située à côté de l’aéroport de Tombouctou compte plus de 500 soldats étrangers, ainsi que par Barkhane pour réaliser des missions conjointes.

Le partage d’informations entre les armées nigériennes et françaises est et restera actif, ce qui représente un atout indéniable dans la stabilisation de la région. Et quoiqu’il advienne de ces accords, la base laissée par l’armée française constitue une véritable forteresse pour poursuivre la défense de la ville et ses alentours.

Avec ce retour des FAMa au premier plan, les djihadistes ne font objectivement pas le poids. Les récents combats contre les groupes armés montrent que les FAMa sont plus déterminées que jamais pour assurer la sécurité des citoyens. Pour ne citer qu’un exemple, l’opération de ratissage menée au début du mois de décembre aux alentours de la ville, a permis la neutralisation de 4 djihadistes et la saisie de matériels et d’armements.

Mamadou Bare

 

Source: L’Enquêteur

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct