Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali: Application de l’Article 39, Cherif Ousmane Madani Haïdara réussit sa mission, mais ça va faire mal après…

Article 39: Tout le mérite revient à Seid Cherif Ousmane Madani Haidara qui a tordu la main au Président de la République Ibrahim Boubacar Keita pour accéder aux lourdes conséquences de son application.

Déjà les autres corporations qui n’accepteront jamais que les enseignants les devancent en grilles sont vexées et affutent leurs armes pour demander d’être traité mieux.

Si l’application de l’article 39 vaut 52 milliards supplémentaires par an, son corollaire vaudra bientôt 2000 milliards d’ici 2022 et IBK s’en sort vite en laissant les problèmes au prochain régime que nous allons certainement enterrer car le futur président du Mali en 2023 est déjà incompétent et contesté d’avance.

Pour l’heure, les enseignants s’en fiche de l’avenir, c’est aujourd’hui qui compte et c’est gagné.

Merci Yabani le guide des guides sinon la seule revendication des frondeurs était la démission d’IBK alors que Haïdara résout les problèmes. Il l’avait annoncé bien avant les mouvements du 5 juin, il s’est impliqué personnellement pour le dénouement de la situation scolaire avant les législatives pendant que Dicko bouffait le reste de l’argent de Boubou Cissé calmement.

Vive le guide non politicien, Yabani.

Seydou Oumar Traoré, journaliste.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct