Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Les Fake news au Mali: APPEL Mali lance son unité de Vérification des faits

L’association des professionnels de la presse en ligne du Mali (APPEL Mali) a initié un atelier de 4 jours sur le lancement de son unité de vérification des faits dans les pays du Sahel et plus particulièrement au Mali. Il se tiendra du 12 au 15 avril 2022 au Mémorial Modibo Keita. Il était présidé par le président de ladite faîtière, Modibo Fofana en présence du président de la fondation Tuwindi, Tidiani Togola et plusieurs autres professionnels de la presse en ligne. 

Selon le président de l’APPEL Mali, Modibo Fofana, cette unité de vérification des faits de l’Appel Mali sera composée des journalistes qui seront imprégnés des techniques de vérification des faits.

Une trentaine de journalistes sont participants à cette  formation dont le formateur est venu de la Côte d’Ivoire, Dr Célestin Marius.

Selon le président Fofana, il s’agit de faire de cette unité une entité réelle dans le monde de la presse au Mali.

Durant 4 jours les experts de vérification des faits vont accompagner cette trentaine de journalistes afin de lancer une offensive contre les fakes news qui ne font que porter atteinte à la crédibilité de ce noble métier.  « L’information comme bien public n’est plus la seule apanage des hommes de médias. Alors il est essentiel de munir les hommes de médias à des outils de vérification d’information afin de se protéger contre cette épidémie qui ne fait que ravager les sphères médiatiques », indique le président de l’Appel Mali. Le président Fofana a indiqué que les journalistes n’ont plus le monopole de l’information et l’accélération de la diffusion des informations est devenue incontrôlable. Selon lui, Appel vérif est pour toutes les catégories de la presse au Mali.

Le représentant de la maison de la presse,  Daouda Konaté a fait savoir que le président de la maison de la presse est prêt à accompagner cette unité qui est une nécessité aujourd’hui pour le Mali.  La fondation Tuwindi et Amnesty international sont des partenaires financiers et techniques de cet atelier. Le président de la fondation Tuwindi, Tidiani Togola a laissé entendre que cette unité est  la 4 unité de vérification des faits au Mali, ils sont notamment Bebere vérif, Wuya, jalon et Appel vérif. Il a invité les journalistes à jouer leur rôle en tout lieu et en toutes circonstances dans le cadre du recoupement et traitement de l’information. Le président Togola a invité la maison de la presse à se battre pour la liberté d’expression et la liberté de presse. Le président de la fondation Tuwindi a fait un exposé sur la plateforme Wuya , qui est une unité de vérification dont l’objectif est de faire la certification de documents, blacklister les comptes Facebook et YouTube et la vérification des faits.

Il dira que la plateforme Wuya a des ressources humaines qui sont mise à contribution pour la vérification des faits. A ses dires, Tuwindi envisage de mettre un dispositif humain et dispositif technique à la disposition de la communauté des réseaux sociaux. Wuya travaille en vérifiant les informations dans les pays du Sahel avec un focus particulier sur la Mali.

Moribafing Camara

Source: Delta News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct