Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

L’armée visée par une attaque terroriste hier à Tarkint dans la Région de GAO: Au moins 29 soldats tués et 5 blessés

Les positions de l’armée dans la localité de Tarkint, cercle de Bourem, ont été visées, hier jeudi 19 février, très tôt dans la matinée, par une attaque terroriste. Selon des sources sécuritaires, le bilan provisoire est de 29 soldats tués dont le chef de poste, commandant Abdoulaye Diallo. On dénombre une dizaine de blessés et des portés disparus. Toutefois, ce bilan pourrait être revu à la hausse si l’on en croit des sources locales. Les dégâts matériels sont aussi importants. Outre le sabotage du réseau GSM, les assaillants ont emporté cinq véhicules, détruits trois autres.

 

Des sources concordantes, l’armée a été visée par des tirs de plusieurs roquettes qui ont presque déstabilisé le dispositif sécuritaire. Ces tirs de roquettes ont ensuite été suivis de violents combats.

En raison de la violence des combats, l’armée de l’Air a aussitôt été sollicitée ainsi que des renforts dépêchés depuis Bourem sont arrivés dans la journée.

L’armée est régulièrement visée dans cette zone en proie à des attaques terroristes souvent commanditées par le GSIM. C’est aussi une zone favorable aux trafics de drogue où des éléments incontrôlés des mouvements signataires et narcotrafics mènent, aux côtés des groupes terroristes, des trafics en tout genre. Chacun de ces groupes est hostile à toute présence militaire d’où la difficulté pour l’armée de les mettre hors d’état de nuire.

A.D

Source : l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct