Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

La Turquie entend renforcer ses échanges économiques et commerciaux avec le Mali

Au cours de cette semaine, une délégation d’hommes d’affaires turcs conduites par Fatih Altunbas, représentant du Conseil turc des relations économiques extérieures, a multiplié les échanges avec les autorités maliennes de la transition. Ils entendent renforcer dans plusieurs secteurs les relations de coopération économique entre le Mali et la Turquie. Compte-rendu.

Depuis le 16e siècle, le Mali entretient de bonnes relations avec la Turquie dans plusieurs domaines, notamment économiques et commerciaux. Dans les années 2009, les échanges commerciaux entre ces deux pays étaient estimé à environ 20 millions de dollars. Aujourd’hui, ce chiffre passe à 141 millions de dollars et les deux pays envisagent le booster en le rehaussant à 200 millions de dollars en une année, selon les précisions de Fatih Altunbas. Durant les prochaines années, les chefs d’État des deux pays espèrent qu’il y ait des échanges commerciaux allant jusqu’à 500 millions de dollars.

Nourrie par une telle ambition, une délégation turque a séjourné au Mali pendant quelques jours dans le cadre du Forum d’affaires Mali-Türkiye, initié par la Chambre du Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM). Dont le lancement a eu lieu, le mercredi dernier, sous la présidence du Premier ministre Choguel Kokalla Maïga. A cette occasion, Youssouf Bathily, président de la CCIM a indiqué que cet aspect d’échanges et de partenariat « se veut gagnant-gagnant entre milieux d’affaires maliens et turcs dans divers secteurs d’activités ».

 

Suppression des visas

Après une audience accordée le 10 juin par le président de la transition, colonel Assimi Goïta, à cette délégation d’hommes d’affaires turcs, Youssouf Bathily a précisé que l’ambition des autorités maliennes est d’inciter ces hommes d’affaires à investir au Mali. « Nous voulons qu’ils viennent investir dans les domaines de l’agriculture, l’élevage, l’énergie, et les infrastructures », a-t-il indiqué. Avant d’ajouter  : « Le commerce gagant-gagnant oui, mais l’investissement est le plus important pour notre pays ».

Fatih Altunbas a rassuré que les Turcs sont « prêts à fournir le marché malien en quelques besoins que ce soient ». Outre cela, il a souhaité que « le gouvernement malien supprime la demande de visas pour les hommes d’affaires turcs, les hommes d’affaires qui ont des passeports verts (passeports spéciaux) » en vue de faciliter leur arrivée au Mali. « […] C’est une idée qui peut être examinée avec bienveillance, avec bien sûr en arrière-plan la possibilité de la réciprocité », a repondu le chef du gouvernement de la transition.

Chiencoro Diarra

Source:  Sahel Tribune

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct