Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Journalistes catholiques du mali (AJCM) : Valoriser l’écriture contre l’extrémisme violent

L’Université catholique de l’Afrique de l’ouest, unité universitaire de Bamako (Ucao-UUA) a abrité la semaine dernière, la remise des prix aux lauréats du projet de l’AJCM intitulé « Production d’articles, podcasts et dessins de presse sur l’extrémisme violent ».

A la suite d’un appel à candidatures en mars 2022, financé par l’organisation pour la réflexion, la formation et l’éducation à la démocratie et au développement (Orfed), les journalistes catholiques du Mali ont emmené les confrères à réfléchir sur l’extrémisme violent.

Selon Dr. l’Abbé Alexis Dembélé, Doyen de l’Ucao et président de l’AJCM, l’objectif de la compétition était de permettre aux postulants d’apporter des propositions de solutions contre l’extrémisme violent.

“Ces productions (articles, dessins de presse et podcasts) devraient permettre une meilleure compréhension des causes de l’extrémisme violent au Mali et dans les pays voisins. 14 journalistes venant de Sikasso, Ségou, Gao et Bamako ont compéti. Le jury a retenu 5 lauréats qui ont reçu leur prix jeudi dernier”, a expliqué Dr. Dembélé.

Les différentes thématiques étaient “Quelles sont les causes de la prolifération de l’extrémisme violent au Mali et dans les pays voisins?” et “Que faut-il faire pour vaincre ce phénomène?”

“Ces dernières années, la situation sécuritaire du Mali s’est détériorée au centre du Mali. Plusieurs centaines de citoyens sont régulièrement assassinés et la crise semble interminable occasionnant des réfugiés et la fermeture des écoles”, a expliqué Jean-Marie Ntahimpera, représentant de l’ONG Orfed.

D’après les initiateurs, ce projet entre dans le cadre de la phase II de productions des médias pour la promotion de la paix au Sahel.

« Son objectif est de promouvoir la cohésion sociale à travers la réduction ou la transformation constructive des conflits dans le sahel », a indiqué Aimé-Rodrigue Dembélé, responsable du PPS, chargé de Médias pour la paix.

Fatoumata Kané

Source: Mali Tribune

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct