Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Joe W. Fernandez, Sous-Secrétaire d’état : L’Afrique peut être un leader dans les énergies renouvelables

Le Sous-secrétaire d’État à la croissance économique, à l’énergie et à l’environnement, Jose W. Fernandez, estime que l’Afrique est la clé pour atteindre certaines des priorités les plus importantes de l’administration Biden par le fait que le continent a un grand potentiel dans le domaine des énergies renouvelables et aussi, un grand approvisionnement abondant en minéraux critiques. 

 

Le Sous-secrétaire Fernandez da rappelé que l’Afrique a été aussi victime du réchauffement climatique qu’il s’agisse de sables envahissants, des sécheresses et certaines des inondations. Il a été noté qu’un certain nombre de pays africains dépendent des combustibles fossiles, et cela inclut le charbon. Par ailleurs, les États-Unis souhaiteraient accompagner ces pays vers une transition. Pour se faire, le pays travaille avec un certain nombre de pays sur le continent, en Afrique du Sud mais aussi avec le Sénégal, avec l’Angola et avec d’autres, pour les aider à utiliser leurs ressources solaires et à utiliser leurs ressources éoliennes, qui sont abondantes. « Il y en a beaucoup, et je pense que l’Afrique peut être un leader dans la révolution des énergies renouvelables », explique M. Fernandez. Dans ses échanges lors de son voyage, le conférencier a parlé de la façon dont les États-Unis comptent promouvoir les énergies renouvelables en Afrique qui, pour lui, à l’avenir aura besoin de plus d’investissements dans les énergies renouvelables, qu’elles soient éoliennes, solaires ou hydroélectriques. Pour ça les États-Unis entendent travailler avec des pays à la fois en Afrique mais ailleurs pour sevrer leur dépendance au charbon et aux combustibles fossiles en général.

Fernandez a également informé les médias de sa participation à la Mining Indaba (conférence) au Cap, en Afrique du Sud. Investing in African Mining Indaba qui est le plus grand événement d’investissement minier africain sur le continent. Il a également évoqué sa prochaine visite à Lusaka, en Zambie, pour des événements en faveur de l’environnement. En effet, le sous-secrétaire Fernandez se concentre sur la promotion du commerce et des investissements entre l’Afrique et les États-Unis.

 

Ibrahima Ndiaye

Source : Mali Tribune

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct