Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Hommage à un ardent défenseur…

Le monde de la presse est en deuil. Un immense défenseur de la liberté de la presse et acteur majeur de la Démocratie s’en est allé. Le samedi 21 mai 2022, Monsieur Ibrahim Berthé, un des premiers ingénieurs des Arts graphiques du Mali, et ancien Président Directeur Général des Éditions Imprimerie du Mali (EDiM), a été accompagné à sa dernière demeure, au cimetière de Diélibougou, par une foule nombreuse de parents, d’amis, de collègues et de confrères.

M. Berthé, bien que dirigeant ce qui était alors une société d’Etat, fut l’imprimeur de la presse privée naissante des années 1990. Et, malgré un acharnement véhément de certains mem- bres du Bureau Exécutif Central ( B.E.C.) de l’UDPM, M. Berthé a toujours courageusement refusé de fermer sa porte aux jour- naux privés. Sa conviction intime était que la liberté de la presse est un droit inaliénable.

Preuve de son courage impressionnant, M. Berthé a même mis sa démission sur la table, refusant catégoriquement d’obtempé- rer aux injonctions qui lui commandaient de refouler la presse privée. Du quotidien national l’Essor à une kyrielle de journaux privés, la presse malienne doit énormément à l’homme de mérite et de conviction que fut Berthé.

Lors des événements de Mars 1991, les EDIM ont échappé à la furie des manifestants parce que les journaux privés y étaient imprimés. La mémoire collective, assurément, lui a reconnu sa vertu et son attachement à la vérité.

Dors en paix, patriote infatigable.
Nous te serons éternellement reconnaissants.

La rédaction

Source: Les Échos- Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct