Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

En un mot : Vœux pieux

Malgré le vote de 100 conseillers nationaux en leur faveur, peu d’entre eux croient à la faisabilité des actions annoncées. C’est une ribambelle de vœux pieux qui ne connaîtront certainement pas un début d’exécution. Personne ne croit au retour de l’administration dans toutes les localités du pays. Ils sont encore moins nombreux ceux qui pensent que l’opérationnalisation des nouvelles régions se fera dans un climat apaisé et un minimum de consensus.

 

Ils sont aussi rares d’avoir confiance au processus électoral en l’absence d’un organe unique de gestion. Enfin, on ne croise personne qui songe même un instant au désarmement des milices. D’ailleurs, certains révèlent que le Premier ministre est actuellement victime du diktat qui a refusé l’enterrement d’un de ses proches à Bandiagara. Nous espérons tous nous tromper de pronostic, hélas la réalité est implacable.

DAK

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct