Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

En un mot : Le mois de la clarification

Un mois décisif commence dans les préparatifs de la présidentielle du 29 juillet 2018. Au-delà des questions sécuritaires et techniques, on devrait en savoir davantage sur les prétendants à la magistrature suprême. Après avoir raté la date du 30 mars pour la déclaration de la candidature du président sortant, le Rassemblement pour le Mali (RPM) espère qu’IBK se décidera d’ici la fin du mois.

A l’instar des autres partis restants de la majorité présidentielle comme l’Adéma/PASJ, qui prévoit l’investiture de son candidat le 25 avril, la Codem du ministre Housseini Amion Guindo et le MPR de l’ex-ministre Choguel Kokalla Maïga pourraient aussi clarifier leurs positions dans les semaines à venir.  En attendant cela et un probable réaménagement gouvernemental, des prétendants comme Soumaïla Cissé et Moussa Mara ont déclaré se lancer officiellement dans la course d’ici à la fin du mois.

L’heure de la clarification a sonné. Tout comme celle de la fin des jeux de cache-cache.

DAK

Par L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct