Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Education : début d’une grève de 120 heures

Les syndicats signataires du 15 octobre 2016 constatant que « le gouvernement n’a pas fait de proposition concrète allant dans le sens de l’élaboration d’une nouvelle grille pour les enseignants », ont donc déclenché une grève de 5 jours (soit 120 heures) à partir de ce 4 janvier 2022. Un nouveau round de négociations est prévu ce 5 janvier pour tenter de rapprocher les deux parties.

 

Les enseignants continuent de demander l’application de la loi N°2018-007 Du 16 JAN 2018, dont l’article 39 prévoit que toute augmentation sur le statut général sera appliquée de plein droit sur le statut des enseignants.

Mais l’ordonnance du 16 juillet 2021 qui a unifié les grilles, rend obsolète sinon abroge de fait la loi de 2018. A la place donc de l’article 39, le gouvernement a proposé l’octroi des primes et indemnités. Après plusieurs négociations, syndicats et gouvernement sont restés sur leur position, à savoir l’application de l’article 39 pour les enseignants et des primes et indemnités pour le gouvernement.

Dans le cadre des négociations, le gouvernement avait proposé des augmentations sur l’indemnité de responsabilité de 10% (De 3 000 à 8 000 FCFA), puis 15%, soit de (4 000 à plus de 7 000 FCFA). Face à l’impasse, les médiateurs ont proposé au gouvernement d’accorder la somme de 50 00 FCFA par enseignant comme prime de responsabilité.

Les autorités qui ont dit accepter le principe, selon M. Amadou  Coulibaly, secrétaire général du Syndicat national de l’éducation de base (SYNEB), attendent de s’y prononcer si les enseignants l’acceptent afin d’en discuter des modalités.

Concernant les enseignants, ils ont déclaré avoir pris acte de cette proposition. Ils doivent tenir une réunion cet après midi avec leur base avant une nouvelle rencontre prévue ce 5 janvier avec les autorités. S’ils n’ont pas encore  signé un procès verbal de non conciliation, les enseignants ont tout même déclenché leur mot d’ordre de grève. La poursuite du mouvement dépendant de l’issue des négociations prévues ce 5 janvier.

Même si  les enseignants  qui avaient élaboré une grille sur la base de l’article 39 et après l’ordonnance ayant adopté la grille unifiée, ont accepté de revoir leur plafond pour ne pas dépasser celui de la grille unifiée, le gouvernement opterait plutôt pour des primes et indemnités au lieu d’une nouvelle grille qui pourrait susciter des « envies » chez d’autres syndicats, confie un enseignant.

Source : Journal du Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct