Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Démolition des concessions sur la Zone aéroportuaire : Le chérif de Banconi à la rencontre des victimes

Avec à ses côtés Cheick Soufi Bilaly Diallo, le président du Haut Conseil Islamique du Mali (HCIM), Ousmane Chérif Madani Haidara, s’est rendu, le samedi 13 février 2021, à Faladié ; Sirakoro ; Niamakoro ; Gouana, les quartiers touchés ou déjà ciblés dans les opérations de démolition des maisons par les nouvelles autorités. Cette visite a été aperçue comme une source d’espoir par pas mal de citoyens inquiets de leur sort.

Pour l’accueil de leur hôte du jour, ils étaient nombreux à sortir massivement partout où le chérif de Banconi et sa délégation ont effectué ce déplacement. Même si l’objectif de ces visites de quartiers était de témoigner la compassion du président du Haut Conseil Islamique du Mali, le président international des Ançardines a eu droit à une équipe d’escorte des motocyclistes. Pourtant, Ousmane Madani Haidara a été très bref dans ses propos. « Je salue tout le monde ici présent. Je prie Dieu pour qu’il fasse ce que vous désirez au sujet de cette affaire de démolition des maisons ». Aux publics de Gouana, le puissant prêcheur disait ceci : « Nous avons déjà commencé les travaux. S’il plait à Dieu, vos vœux seront exaucés. Nous sommes en train de parler avec des gens qui raisonnent ou réfléchissent aussi ».

À cette occasion, le chef du quartier de Gouana, N’Golo Coulibaly, ne demandait qu’une seule chose au Chérif : « Notre seul espoir est vous, Ousmane Chérif. Nous voulons que vous vous mettiez entre nous et le feu (opérations de démolition en cours par les autorités) qui compte nous brûler tous. De ce monde ici-bas comme à l’au-delà, notre espoir est vous. Tous ces publics que vous voyez sont nés à Guana ici ». Au nom de ses habitants, N’Golo dit avoir eu de l’espoir avec la visite du Chérif à qui il demandait prière et bénédiction. « Je demande à tout le monde de rester calme, nos maisons ne seront pas détruites, tant que Ousmane Chérif Madani Haidara est là », a-t-il dit, demandant à Chérif de prier pour les habitants. De son côté, Cheik Soufi Bilaly Diallo ajoutait ces précisions : « Nous avons été saisis par des femmes et des hommes désespérés à cause des travaux de démolition des maisons en cours dans ces quartiers. Inquiets, ils ont montré leur déception par rapport à ce qui se passe. Ainsi, le président du Haut Conseil Islamique du Mali et moi-même avons alors décidé d’être présents à vos côtés ».

Louant les qualités du Chérif, Cheik Soufi Bilaly trouve que le prêcheur a un « degré de sagesse et de tolérance élevé ». Et de rassurer qu’Ousmane Chérif Madani Haidara qui défendait les pauvres et les démunis de la société par le passé, continuera toujours à le faire pour les Maliens.

Mamadou Diarra

Source: Journal le Pays- Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct