Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

CSREF de la Commune VI : Accusé de mauvaise gestion, le médecin chef dément

Approchée par nos soins, le médecin chef, entouré de ses proches collaborateurs dont les responsables d’unités et du chef du syndicat, dément toutes ces allégations. Selon elle, « dans ce pays, quand vous voulez travailler correctement, il se trouve toujours des gens que le changement dérange. On m’a fait venir ici parce qu’il y avait beaucoup de problèmes. C’était pour que je puisse les gérer ». A l’en croire, depuis son arrivée à la tête du CSRéf, elle a responsabilisé les chefs d’unité. « Chacun s’occupe de son unité. S’il y a un problème on me fait le point. Donc, je ne comprends pas que l’on puisse penser que c’est moi qui suis le problème. Souvent je descends pour visiter les différentes unités. Si je constate un mauvais comportement chez un agent, j’en parle avec le chef de son unité. Il n’y a jamais eu une discussion entre moi et un agent ici », a-t-elle déclaré, visiblement très circonspecte d’avoir appris qu’elle fait une gestion opaque et qu’elle brime certains membres du personnel.

Aussi, le médecin chef affirme qu’elle a réparé le toit du bloc opératoire qui suintait à chaque hivernage. Elle dit avoir recruté un service de nettoyage privé et des agents de sécurité. Quant à l’état de propriété du bloc opératoire qu’on n’a pas pu visiter, pour la simple raison qu’une opération était en cours à notre passage, elle vante tous les efforts qu’elle fournit au quotidien. Même son de cloche chez le major du bloc opératoire et son équipe qui nous expliquent que la salle est très propre et est nettoyée par des produits et des machines de dernière génération.
Concernant la pomme de la discorde entre nos sources et le responsable du centre, quant à l’application des 30%, Dr. Mama Sy a expliqué qu’elle ne fait que mettre en œuvre une loi. Selon elle, c’est sur la base d’un accord entre le Gouvernement et les responsables syndicaux de la santé. Elle a également précisé que c’est une commission composée du syndicat, du financier et d’autres personnes concernant la répartition des 30%. Selon Dr. Sy, elle n’a rien à se reprocher car, elle serait soumise régulièrement aux contrôles de l’inspection. Mama Sy pense que cette loi de 30% est une bonne chose, mais que pour un départ, elle est mal comprise. C’est cette loi qui coupe toutes les autres primes auxquelles certains responsables médicaux avaient droit. Selon elle, si les primes sont coupées, ce n’est pas parce qu’elle a voulu.
Youssouf Diallo

Source : La lettre du peuple

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct