Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

COVID-19 : AstraZeneca à nouveau disponible

Le Mali a reçu 79 200 doses d’AstraZeneca le 11 septembre. Comment se fera la distribution est la nouvelle équation pour le gouvernement.

Selon les autorités en charge de la lutte contre la Covid-19, ces doses sont destinées à ceux qui ont déjà reçu leur première dose d’AstraZeneca. Plus de 86 000 patients sont en attente de la seconde dose du vaccin. En effet, 86 000 Maliens avaient été vaccinés, et avant leur rappel, le vaccin était périmé.

« Ceux qui ont reçu leur première dose ne sont pas hors délai. Oui, la première communication avait affirmé que le rappel devrait se faire dans un mois. Mais, les études ont prouvé entre temps, que ce délai peut aller jusqu’à 3 mois », affirme Dr. Diarra, responsable de l’immunisation à la direction nationale de la Santé.

Mercredi, au cours d’un point de presse, le Pr. Minta du Comité scientifique de lutte contre la Covid-19, le Pr. Samba Sow du Centre de Développement des vaccins et le directeur national de la Santé, Dr. Cheick Tidiane, ont expliqué toute la problématique autour de la question de la lutte contre Covid-19.

Les doses en question ont été réparties entre les régions qui avaient reçu des doses d’AstraZeneca en plus du district de Bamako. Rachelle Diarra, « j’étais impatiente pour que de nouvelles doses du vaccin AstraZeneca arrivent pour que mon traitement soit au complet. J’étais finalement dans le doute par rapport à l’efficacité du vaccin la dose indiquée n’ayant pas été reçue et surtout à temps».

Mohamed Sidibé : « à chaque fois que j’attends que le Mali a reçu des doses, je cours à l’hôpital et on me dit que ce n’est pas pour nous. Je suis dans l’attente depuis juin pour ma deuxième dose. Du moment où on nous a dit que le rappel doit se faire un mois après la première dose. Je me pose beaucoup de questions».

« En toute honnêteté, je ne suis pas convaincue que ce traitement soit efficace après combien de mois. La cellule en charge avait clairement dit qu’il faut faire le rappel un mois après avoir reçu la première dose du vaccin AstraZeneca. Quand les vaccins sont périmés, c’est la même cellule qui vient nous dire encore que l’on peut faire le rappel 3 mois après », a ajouté Mariam Coulibaly.

La Cellule nationale de lutte contre la Covid-19 rassure les patients ou volontaires surtout ceux qui attendent leur seconde dose de AstraZeneca que le traitement du vaccin AstraZeneca n’est efficace que lorsque l’on reçoit les deux doses. Elle invite les populations à continuer à respecter les mesures barrières et aller se faire vacciner.

Aminata Agaly Yattara

Source: Mali Tribune

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct