Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

CHU Gabriel Touré : le personnel encore en grève de 96 heures à partir de lundi

Le Syndicat National de la Santé de l’Action Sociale et de la Promotion de la Famille (S.N.S.A.S – A.S – P.F) et le Syndicat Autonome des Cadres Médicaux (SYNACAM) étaient face à la presse, le vendredi 17 Décembre 2021 au sein de l’hôpital Gabriel Touré. Objectif : informer et remobiliser leurs militants pour une nouvelle grève de 96 heures à partir de lundi prochain. Ces syndicats qualifient  la non-réaction du gouvernement de « mépris » envers  les personnels soignants.

Une semaine après une asphyxie de 72 heures du CHU-Gabriel Touré, le Syndicat National de la Santé de l’Action Sociale et de la Promotion de la Famille (S.N.S.A.S – A.S – P.F) et le Syndicat Autonome des Cadres Médicaux (SYNACAM) sont à nouveau  en ordre de bataille pour une nouvelle grève de 96 heures à partir du lundi 20 décembre pour les mêmes motifs cités dans le préavis déposé, le 29 novembre, sur la table de la ministre du Travail, de la Fonction publique et du Dialogue social. Les deux syndicats, lors de cette rencontre, n’ont pas manqué de qualifier la non-réaction du gouvernement actuel de mépris envers le personnel soignant dont certains sont, selon eux, lésés dans leurs droits les plus fondamentaux. « Près de 50 000f sont coupés sur le salaire du personnel bi-appartenant de Gabriel Touré alors que ce n’est le cas dans aucun autre CHU du Mali. Stop au mépris et à l’injustice » était ce qu’on pouvait lire dans une affiche circulaire parmi les 10 points de revendications des deux syndicats.

On pouvait noter également entre autres, l’amélioration des conditions de travail au CHU-Gabriel Touré, le paiement des arriérés de salaires du personnel contractuel, leur recrutement dans la fonction publique de l’Etat en tenant compte de leur statut et en leur permettant également de bénéficier des avantages de l’uniformisation de la grille salariale obtenus par l’UNTM, l’instauration d’une gestion efficiente et transparente des ressources de l’hôpital, l’amélioration des conditions d’accueil, de soin et d’hospitalisation au sein de hôpital Gabriel Touré etc.

Malgré des sorties de certains personnels pour désavouer la dernière grève de   de 72 heures  les 13-14 et 15 décembre 2021,  le Syndicat National de la Santé de l’Action Sociale et de la Promotion de la Famille (SNS-AS-PF), et le Syndicat Autonome des Cadres Médicaux (SYNACAM) se par ailleurs  réjouis de la réussite de cette grève. Selon eux,  ça a été l’un des mots d’ordres  les plus suivis  à l’hôpital Gabriel Touré.

Issa Djiguiba

Source: Le Pays

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct