Au cimetière d'Hamdallaye: ATT dans sa dernière demeure

Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Chocs endogènes et exogènes sur les économies fragiles : quelles leçons tirées de l’embargo de la CEDEAO sur le Mali à la suite du coup d’Etat militaire d’août 2020

SADC (Premier trimestre de l’année 2020, en millions de F CFA)

Base : base de donnée de l’Institut National de la Statistique du Mali

2.2.4 Les importations du Mali des pays de la SADC

Le partenaire pour les importations du Mali en provenance de la SADC se révèle être le principal partenaire qui importe également. A cet effet, l’Afrique du Sud détient presque toute la totalité des importations demandées par les pays de la SADC soit 99,31% (16,478 Milliards de F CFA).

Graphique 7: Importations du Mali en provenance des pays de la SADC (en millions de F CFA)

 

Source : base de donnée de l’Institut National de la Statistique du Mali

2.2.5 Les exportations du Mali vers les pays de la CEMAC

Pour un total de 111 Millions de F CFA comme valeur des exportations du Mali vers les pays de la CEMAC au premier trimestre de l’année 2020, le Cameroun, la République du Congo, le Tchad et le Gabon ont importé respectivement une part égale à 50,63% ; 24,63% ; 20,52% et 4,22% (Graphique 8).

 

 

 

 

Graphique 8: importations du Mali en faveur des pays de la CEMAC (en millions de F CFA)

 

Source : base de donnée de l’Institut National de la Statistique du Mali

2.2.6 Les importations du Mali en provenance des pays de la CEMAC

Deux principaux partenaires commerciaux se dégagent dans ce domaine. Il s’agit notamment du Cameroun et du Gabon respectivement 27 Millions de F CFA et 23 Millions de F CFA comme valeur des exportations du Mali en provenance de ces pays.

Graphique 9: exportation du Mali en provenance des pays de la CEMAC (en millions de F CFA)

 

Source : base de donnée de l’Institut National de la Statistique du Mali

2.3.  La transformation structurelle de l’économie malienne

La transformation économique d’un pays ne dépend pas uniquement de l’exportation de quelques biens et services. Lorsque l’exportation d’un pays dépend de quelques produits, qui se trouvent à la périphérie (l’or pour le Mali), son économie aura une très faible résilience et une très faible capacité à délocaliser le capital et le travail pendant une période de crise.

Le principal défi de la croissance économique du Mali porte sur l’inexistence de la chaîne d’approvisionnement, en d’autres termes, le processus de transformation des matières premières en produits finis afin d’obtenir un avantage concurrentiel et une valeur ajoutée. La construction de cette chaîne d’approvisionnement permettra d’amorcer le changement structurel du pays passant étape par étape à la transformation agricole aux industries du textile, à l’électronique et aux machines. Pour ce faire, le Mali a besoin du nécessaire savoir-faire pour accroître la complexité aux différents niveaux de la production.

III.             Conclusion

La CEDEAO a, suite au coup d’Etat militaire intervenu le 18 août 2020, en vertu de son Protocole additionnel  sur la Démocratie et la Bonne Gouvernance, suspendu le Mali de tous les organes de Décision et ce, jusqu’au rétablissement effectif de l’ordre constitutionnel et décidé de la fermeture de toutes les frontières terrestres et aériennes ainsi que l’arrêt de toutes les transactions financières et tous les flux économiques et commerciaux entre les autres Etats membres et le Mali, à l’exception des denrées de premières nécessités, de médicaments et autres produits de lutte contre la COVID-19, les produits pétroliers et l’électricité et invité tous les partenaires à en faire de même.

L’incidence de la CODIV-19 entrainera une chute du taux de croissance du PIB du Mali qui passera de 5% à 0,9% entre 2019 et 2020. A ceci s’ajoute l’impact de la crise socio-politique entrainant l’embargo de la CEDEAO qui viendra aggraver cette chute du taux de croissance du PIB qui passera de 0,9% à 0,2%, soit une diminution de 0,7 point. Cette situation impactera le taux de pauvreté qui passera de 2,7% causé par la crise sanitaire à 3,3% soit une augmentation du nombre de nouveaux pauvres de 974 865 personnes. L’effet combiné de ces événements aura des conséquences importantes sur la situation macroéconomique et au niveau micro sur le prix des denrées alimentaires et des produits manufacturés à cause de leur rareté sur le marché.

Cette situation aura un impact négatif sur la balance des paiements notamment : i) le compte des opérations courantes qui porte principalement sur l’évolution du commerce extérieur à travers la tendance des exportations et des importations en prenant en compte leur évolution en volume et/ou en valeur ; ii) le compte de capital et le compte des opérations financières, qui mettent l’accent sur l’évolution des transferts de capital, des investissements directs étrangers, ainsi que les autres investissements.

Cette étude qui est menée dans un contexte économique peu favorable, plaide pour le retour de l’ordre constitutionnel en vue de la poursuite d’un processus de développement axé sur une croissance élevée, soutenue et durable qui soit profitable à l’ensemble de la population malienne sans exception aucune. A cet effet, en terme de politique économique, il ressort de cette étude deux recommandations fortes à la partie malienne : i) œuvrer pour la levée rapide des sanctions de la CEDEAO ; et ii) prendre des mesures idoines dans le court et moyen terme pour une diversification de la structure de production et une transformation structurelle de l’économie malienne. Dans cette perspective, l’accent devra être mis sur l’élaboration et la mise en œuvre d’une réelle politique de création de chaine de valeur agricole fondée sur le développement de filières qui comportent l’ensemble des phases d’un processus de production. Cette structuration hiérarchisée contribuera à répondre partiellement à la problématique de l’emploi.

Auteur: Youssouf TOURÉ

Economiste du développement

Certificat Harvard Kennedy School

Date : Septembre 2020

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct