Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Centre technique national : Une infrastructure ultramoderne

Financée par le programme de développement Forward de la Fédération internationale de football association (FIFA), l’infrastructure sera bâtie sur une superficie de 20 hectares et comprendra, entre autres, deux blocs de 52 chambres, un hôtel «4 étoiles» pour l’hébergement des joueurs, trois terrains d’entraînement, dont un en synthétique, des bureaux, des vestiaires, un bloc administratif, un bloc pour le football féminin, une salle de gym, deux piscines dont une ouverte

 

La Fédération malienne de football (Femafoot) prépare l’avenir avec la construction d’un nouveau centre technique national. Le président de la Fédération internationale de football association (FIFA), Gianni Infantino, en visite dans notre pays, le 25 février dernier, a posé la première pierre du futur centre qui vient s’ajouter à celui de Kayo dans la Région de Koulikoro. Le centre sera construit sur une superficie de 20 hectares, en Commune VI, précisément dans la zone aéroportuaire.

La construction de ce centre technique national de football était une promesse de campagne de Mamoutou Touré, élu le 29 août 2019, à la tête de la Femafoot. Après son élection, Bavieux, comme on l’appelle familièrement, s’était rendu à Zurich, au siège de la FIFA pour plaider la cause des jeunes footballeurs maliens auprès des autorités de la FIFA. Son plaidoyer a porté fruit, puisque Gianni Infantino, le président de la FIFA a donné son feu vert pour le financement de ce centre, ajoutant que le Mali déploie beaucoup d’efforts dans la formation des jeunes footballeurs. Comme indiqué plus haut, le futur joyau sera financé sur le programme de développement Forward de la FIFA. Pour mémoire, le Mali a été privé de ce fonds d’investissement de Forward 1.0 à cause de la grave crise qui a divisé la planète foot de notre pays pendant près de cinq ans. Cette triste page de l’histoire du ballon rond a été tournée et la Femafoot va bénéficier de deux fonds d’investissement (Forward 1.0 et Forward 2.0) pour financer la construction du centre technique national et des sièges pour les neuf ligues régionales de football.

Le centre technique sera un lieu de formation. Il va accueillir l’Académie nationale de football.

La Femafoot a lancé récemment le Programme de soutien technique (PST) en collaboration avec la Fédération française de football (FFF) et la FIFA dans le cadre de la structuration de la direction technique nationale. L’une des missions du PST est la détection de jeunes talents à bas âge (entre 12 et 15 ans). Les meilleurs des meilleurs seront sélectionnés pour en faire une académie nationale de football au niveau du centre technique. Ce sera aussi un lieu de perfectionnement de l’administration du football malien et servira de cadre pour la formation des entraîneurs, des secrétaires généraux des clubs, des ligues, des arbitres, des médecins. Aussi, la future infrastructure hébergera les différentes sélections nationales lors des regroupements et des stages de préparation.

Un hôtel 4 étoiles de cinq niveaux (40 chambres) sera bâti avec toutes les commodités nécessaires. L’une des particularités de cet hôtel sera une terrasse découverte avec piscine, situé au 1er étage. Au 5e étage, il y aura des bureaux, une salle de conférence et une salle de jeux.

Le centre technique réserve une place de choix à l’Académie de la Femafoot. Des dortoirs et des réfectoires y seront construits avec deux blocs identiques R+2. Au Rez-de-chaussée, il est prévu une grande terrasse couverte, une cuisine et un réfectoire. Dans chaque bloc, il y aura 26 chambres, deux magasins et deux salles de formation, soit un total de 52 chambres, quatre magasins et autant de salles de formation.

Il est prévu des appartements pour héberger les cadres, les formateurs, le directeur du centre, une direction technique nationale, une infirmerie avec des lits d’hospitalisation. La Fédération malienne de football a lancé un avis à manifestation d’intérêt en vue de la constitution de la liste des entreprises pour la construction du centre. Le délai d’exécution est de 18 mois à partir de la date de notification.

Ladji M. DIABY

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct