Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

CAN 2022 : les Aigles de Carthage s’envolent en quarts

La Tunisie a décroché sa qualification pour les quarts de finale en battant le Nigéria (0-1) grâce à un but de Youssef Msakni (47e). Retour sur la rencontre.

es Aigles de Carthage s’envolent pour les quarts. Vainqueure du Nigéria au stade Roumdé-Adjia (Garoua) sur la plus petite des marges (0-1), la Tunisie a décroché sa qualification pour le prochain tour de la Coupe d’Afrique des Nations 2022. Après un premier quart d’heure plutôt emballant, le rythme et l’intensité sont retombés pour laisser place à un duel tactique. Mais c’est finalement en début de seconde période que la Tunisie a trouvé la faille dans la défense nigériane grâce à un but de Youssef Msakni (47e). Réduits à dix peu après l’heure de jeu (66e), les Super Eagles n’ont jamais réussi à revenir au score.

Le défi était immense pour la Tunisie au coup d’envoi de ce premier choc des huitièmes de finale. Décimés par les cas de Covid-19, les Aigles de Carthage se présentaient affaiblis face à une impressionnante équipe des Super Eagles (meilleure sélection de la phase de groupes). Et sans surprise, ce sont les Nigérians qui mettent le pied sur le ballon et s’installent dans le camp tunisien dans les premières minutes de cette confrontation. Plein de confiance, Wilfred Ndidi tente la première frappe de cette rencontre à la faveur du Nigéria avec un retourné acrobatique (2e). Puis, les hommes d’Augustine Eguavoen obtiennent un premier coup-franc, sans danger pour Béchir Ben Saïd (3e). Les Super Eagles réalisent une entame très dynamique et veulent rapidement faire la différence face à une équipe tunisienne qui cherche à calmer le jeu.

Pourtant, ce sont bien les Aigles de Carthage qui vont se procurer la plus chaude occasion de ce début de match. Esseulé au point de penalty, Montassar Talbi est trouvé au second poteau avant de frapper du plat du pied. In extremis, le ballon est sauvé sur la ligne par un défenseur (10e). La réponse nigériane ne se fait pas attendre. Joe Aribo est servi au point de penalty après un bon déboulé de Moses Simon côté gauche. Le joueur du Rangers FC frappe, mais le ballon est contré et termine sa course dans le petit filet (12e). Après deux corners successifs (13e, 14e), la Tunisie parvient finalement à se dégager. Après un quart d’heure de jeu, l’intensité baisse et les débats s’équilibrent peu à peu. Le Nigéria conserve le contrôle du jeu mais la Tunisie réussit parfaitement à contenir les offensives de son adversaire. À la demi-heure de jeu, les deux équipes restent concentrées et rigoureuses tactiquement. Les espaces sont bouchés et chaque attaque est idéalement canalisé par les défenses. Les attaquants peinent à s’exprimer, à l’image de Hamza Rafia, contraint de s’essayer de loin. Mais son enroulée passe loin du cadre de Maduka Okoye (39e). À la pause, les deux équipes se neutralisent (0-0).

 

Au retour des vestiaires, aucun changement n’est à signaler et le Nigéria donne le coup d’envoi du second acte. Pourtant, c’est la Tunisie qui va prendre les devants dans ce choc (47e). Au terme d’une belle action collective, Youssef Msakni hérite du ballon et résiste à Ola Aina avant de se mettre dans le sens du but. De loin, il prend sa chance et trompe Maduka Okoye, surpris (47e, 0-1). Les Aigles de Carthage prennent leur envol.

Après l’ouverture du score les Nigérians mettent la pression sur le camp tunisien, mais peine à se montrer dangereux faute de précision technique. Pour tenter de redynamiser les siens, Augustine Eguavoen opère deux changements offensifs avec les entrées d’Alex Iwobi (59e) et de Peter Olayinka (60e), à la place de Kelechi Iheanacho et de Taiwo Awiniyi. Mais un coup du sort va frapper le Nigéria. À peine entré en jeu Alexander Iwobi est exclu après un tacle en retard sur le buteur du soir (66e). Les Super Eagles sont réduits à dix. Pourtant, c’est en infériorité numérique que le Nigéria décide de se réveiller, avec des tentatives de Moses Simon (67e), Zaidu Sanusi (69e), Samuel Chukwueze (73e), Umar Sadiq (78e) ou Moses Simon (83e). De son côté, la Tunisie tente de faire le break par l’intermédiaire de Naïm Sliti (75e) et Ellyes Skhiri (81e). Mais Maduka Okoye conserve son équipe en vie.

En toute fin de match, le Nigéria pousse pour revenir et Wilfred Ndidi (88e) ou Umar Sadiq (90e+1) s’essayent. Mais malgré cinq minutes de temps additionnel, le score n’évolue plus. La Tunisie élimine le Nigéria et se qualifie en quart de finale. L’adversaire des Tunisiens est d’ores et déjà connu, puisque le premier huitième de finale de cette CAN 2022 avait livré son verdict quelques minutes plus tôt. Après une longue séance de tirs aux buts, c’est le Burkina Faso qui a arraché sa qualification à Limbé face au Gabon (1-1, 7-6 t.a.b) et qui affrontera donc les Aigles de Carthage en quarts. Un match à suivre en direct sur le site du Point, le samedi 29 janvier, à 20 heures.

 

Terminé : C’est la fin de ce direct commenté, merci à tous de l’avoir suivi. Je vous donne rendez-vous très prochainement sur notre site pour la suite de l’actualité sportive. Bonne fin de soirée !

Terminé : En quart de finale, la Tunisie retrouvera le Burkina Faso tombeur un peu plus tôt du Gabon aux tirs au but (1-1, 7-6 tab).

Terminé : La Tunisie est qualifiée pour les quarts de finale de la CAN 2022 ! Après une première mi-temps terne, la Tunisie a ouvert le score dès le retour des vestiaires grâce à son capitaine Youssef Msakni (47′). Les Tunisiens ont ensuite été solidaires derrière pour conserver ce résultat jusqu’au coup de sifflet final. Réduits à 10 après l’expulsion d’Alex Iwobi (66′), les Nigérians ont paradoxalement été plus dangereux en fin de match en infériorité numérique, mais n’ont pas été assez précis pour tromper la vigilance de leurs adversaires. Après avoir fait une grosse impression durant la phase de poules, ils sont donc éliminés dès les huitièmes de finale de la compétition.

Source: lepoint.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct