Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Boxe : La Fédération Donne le coup de gong du gala international professionnel AABC

En prélude au grand événement prévu en décembre à Bamako, l’instance dirigeante du noble art malien a organisé un premier gala de préparation samedi dernier à l’ex-SNJ

 

C’est à travers un gala de boxe que la Fédération malienne de boxe (Femaboxe) a célébré, samedi, le 60è anniversaire de l’accession de notre pays à l’indépendance L’événement a eu pour cadre l’ex-Service national des jeunes (SNJ) et était présidé par le premier responsable de la Femaboxe, le colonel Raoul Cheick Diakité qui avait à ses côtés le président de la Fédération malienne de cyclisme (FMC), Amadou Togola et plusieurs membres de l’instance dirigeante du noble art malien.

Au total, 14 pugilistes ont pris part à cette compétition qui marque la reprise des activités de la fédération après un arrêt de plusieurs mois pour cause de Covid-19. L’honneur est revenu à Yacouba Traoré du Ring Belkir Keïta et Oumar Sidibé de Star boxing club, d’ouvrir le bal dans la catégorie des minimes (victoire par arrêt de l’arbitre du sociétaire de Star boxing club).

Chez les filles, Kadidiatou Sogodogo (Star Boxing club) n’a pas laissé trainer les choses face à Oumou Traoré (Ring Belkir Keïta), alors que Amadou Diallo (Club Fofana) s’est imposé par K.O. face à Tidiane Maïga de l’Usfas dans la catégorie des 81 kg.

Chez les cadets, Alou Sacko de Star Boxing Club s’est débarrassé de Yacouba Traoré du Ring Belkir Keïta dès la première reprise, alors que Mamadou Traoré du Stade malien et Zakaria Diarra de l’Usfas se sont séparés dos à dos dans la catégorie des 64 kg. Ce combat a été le plus disputé de ce premier gala de l’après coronavirus de la Femaboxe. Les deux jeunes pugilistes ont gratifié le public d’un beau spectacle qui restera longtemps dans la mémoire du monde du noble art malien.

Cette remarque vaut pour Daouda Sidibé de l’Usfas et Boubacar Camara du Stade malien qui ont livré un combat d’un bon niveau technique qui a tourné à l’avantage de l’Usfasien.

à l’issue du gala, tous les combattants ont été primés. Auparavant, le président de la Femaboxe, avait adressé ses remerciements à tous les boxeurs qui ont participé au gala, avant de les inviter à se préparer pour le gala international de boxe professionnelle AABC (All Africa boxing championship), prévu dans notre pays au mois de décembre.

«Cette reprise des activités de la FEMABOXE est un grand plaisir pour nous tous. Je demande à tous les boxeurs, aux supporters et aux responsables de respecter les mesures barrières édictées par les agents de santé afin que nous puissions continuer paisiblement nos activités. Notre pays doit organiser le gala international de boxe professionnelle AABC (All Africa Boxing Championship) au mois de décembre, je vous demande d’être assidus aux entraînements pour représenter dignement le pays à ce grand rendez-vous», a dit le colonel Raoul Cheick Diakité.

En réaction, le champion du Mali, Zakaria Diarra de l’Usfas, s’est félicité de la reprise des activités, avant d’exhorter ses coéquipiers à redoubler d’efforts et à bien préparer le gala international qui pointe à l’horizon.

Djènèba BAGAYOKO

Source : L’ESSOR

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct