Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

BMS Ka Dôn : la tradition respectée

La Banque malienne de solidarité (BMS S.A) a offert vendredi dernier, un important lot de vivres et de non vivres aux veuves et orphelins de guerre, aux pensionnaires du Centre d’accueil et de placement familial (Pouponnière), à l’Union malienne des aveugles (Umav) et à l’Union des femmes des communautés culturelles pour la paix au Mali (UFCPM). La cérémonie de remise a été présidée par la ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Bouaré Bintou Founè Samaké, en présence du directeur général de la BMS, Alioune Coulibaly.

Le don est composé de vivres et denrées alimentaires (riz, lait et sucre) d’une valeur de 20 millions de Fcfa en faveur des veuves et orphelins de guerre. Ce geste s’inscrit dans le cadre de la 5è édition de «BMS Ka Dôn» ou la Journée de solidarité de la BMS, organisée chaque année à la veille du mois de ramadan.
Des produits d’entretien, des denrées alimentaires et une enveloppe, le tout estimé à 10 millions de Fcfa, ont été remis aux pensionnaires de la pouponnière. L’Umav en a reçu autant. Il faut aussi préciser qu’un don d’une valeur de 3 millions de Fcfa a été fait à l’UFCPM.

Alioune Coulibaly a d’entrée de jeu rendu hommage aux héros tombés au champ d’honneur. Le directeur général de la BMS a également exprimé sa compassion et son empathie aux personnes en situation d’handicap, notamment les non-voyants. «Je salue votre détermination et magnifie votre combat au quotidien pour mener une vie normale en dépit de l’handicap qui est le vôtre», a souligné le patron de la BMS. Il a rappelé que la solidarité est l’ADN de son établissement bancaire et la vision de ceux qui l’ont porté sur les fonts baptismaux. Cette vocation première qui demeure, a été amplifiée pour favoriser l’insertion sociale et économique des couches les plus fragiles, a souligné Alioune Coulibaly.

Convaincu que ces dons représentent peu face aux besoins immenses des bénéficiaires, il a espéré que bon usage en sera fait et que ce geste pourra apporter un peu de sourire aux enfants défavorisés que sont les orphelins et les enfants abandonnés.
Il a également souhaité que ces dons soulagent «un peu des veuves éplorées dont le quotidien est marqué du sceau de l’angoisse, améliorer, ne serait-ce que le temps d’un ramadan, l’ordinaire des jeunes aveugles, dont les conditions de prise en charge nous ont profondément attristés lors de la visite de leur centre d’accueil et contribuer aux efforts de restauration et de consolidation de la paix à travers des organisations du genre comme l’Union des femmes des communautés culturelles pour la paix au Mali».

Cette donation permettra, cette année, de venir en aide à environ 200 enfants de la pouponnière en nécessité d’assistance sociale, s’est réjouie Mme Bouaré Bintou Founè Samaké. «Malgré la Covid-19 qui affecte le monde, y compris les entreprises, vous avez été aux côtés des couches vulnérables en général et de ces enfants en particulier, qui n’ont rien fait pour mériter leur sort», a-t-elle salué. La ministre en charge de la Promotion de l’Enfant a rappelé que depuis 3 ans, la Pouponnière, bénéficie des actions humanitaires de la BMS.
Le président de l’Umav a remercié le directeur général de la BMS S.A pour ce geste de générosité envers toutes les personnes en situation d’handicap. Hadji Barry a promis que bon usage sera fait des dons.

Fadi CISSÉ

Source: Essor

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct