Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Autonomisation de la femme : Le bon exemple de l’ASDAP

L’Association de soutien au développement des activités de population (ASDAP), en en partenariat avec le Fonds d’appui à l’autonomisation de la femme et à l’épanouissement de l’enfant (Fafe), a procédé au lancement de ses activités, jeudi dernier dans ses propres installations à Faladié. L’événement était couplé à une remise de matériels à différentes associations et groupements de femmes pour le renforcement de capacité en vue de l’épanouissement des enfants.

 

La cérémonie était présidée par la ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Wadidié Founé Coulibaly, en présence de directrice du Fafe, Mme Kanté Fatoumata Diancoumba, du directeur exécutif de l’ONG ASDAP, Dr Ousmane Traoré et de la représentante des bénéficiaires Habibatou Christine Dra. Les femmes et les enfants constituent les couches sociales les plus défavorisées dont les droits les plus essentiels sont insuffisamment protégés en raison de leur faible accès aux services sociaux de base et dans la prise en charge des besoins de la famille. Afin d’inverser cette tendance, le gouvernement a créé par la loi N°2012-02 du 23 janvier 2012, le Fafe pour soutenir les projets de développement en faveur des femmes et des enfants vulnérables.

Mme Wadidié Founé Coulibaly a relevé que le partenariat entre son département et l’ONG ASDAP, à travers le Fafe, assure la mise en œuvre des activités de renforcement des capacités et de réinsertion socio-économique des populations sans exclusion. «Depuis 2018, il a été décidé d’établir une convention de partenariat entre la cellule Fafe et les organisations non gouvernementales pour la mise en œuvre des activés inscrites dans le budget programme du Fafe», a expliqué la ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille. Elle a aussi félicité ASDAP pour sa sélection parmi tant d’autres associations, avant d’inviter ses responsables à ne ménager aucun effort pour mériter cette confiance.

Mme Kanté Fatoumata Diancoumba a remercié la ministre en charge de la Promotion de la Femme d’avoir rehaussé l’éclat de la cérémonie par sa présence malgré son agenda très chargé. Elle a aussi félicité également l’ONG ASDAP pour la réussite de la première phase en 2018. «Je ne doute point du succès de cette seconde phase», a-t-elle assuré.

Le directeur exécutif de l’ONG ASDAP a rappelé que la rencontre offre l’opportunité, dans le cadre du partenariat avec le Fafe et dans la symbolique du Mois de solidarité et de l’exclusion sociale, de procéder à une remise de matériels à plus d’une vingtaine d’associations et groupements de femmes et structures d’encadrement. 25 jeunes ont déjà bénéficié d’une formation, en partenariat avec le Centre Awa Keïta, a indiqué Dr Ousmane Traoré. Et d’ajouter qu’il y aura très prochainement une session de formation en leadership féminin pour les jeunes filles et les femmes dans toutes les communes du district de Bamako.

Quant à Habibatou Christine Dra, elle a témoigné de sa gratitude à l’ONG ASDAP pour son accompagnement.Avant de promettre que bon usage sera fait des matériels reçus.

Oumou SISSOKO

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct