Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Affaire du harcèlement sexuel de basketteuses : Me Jean-Claude Sidibé prouve l’infamie des calomniateurs, un rapport indépendant à sens unique et va saisir le TAS

Le scandale du harcèlement sexuel de joueuses mineures qui a éclaboussé le basket-malien n’en finit pas avec ses rebondissements. Ayant fait l’objet d’investigations en catimini (le rapport dit indépendant final le blanchit tout aussi à son insu), l’ancien président de la Fédération malienne de basket-ball (2014-2017) et ancien ministre des Sports, puis de l’Emploi et de la Formation professionnelle sous le président IBK, Me Jean-Claude Sidibé, sort de sa réserve. Dans un courrier adressé au secrétaire général de l’instance suprême du basket-ball mondial, il s’indigne, donne sa version des faits et smache ses détracteurs tapis dans l’ombre. L’homme de droit n’entend aucunement s’arrêter en si bon chemin : il va saisir le Tribunal arbitral du sport (TAS) dont les décisions sont péremptoires. C’est dire que c’est déjà le branle-bas de combat dans le camp des détracteurs du basket-ball malien et de la FMBB à leur apogée.

Monsieur le Secrétaire Général FIBA

Objet : Rapport sur la FMBB

Harcèlement

Monsieur le Secrétaire Général,

Je prends connaissance d’un rapport dit indépendant sur l’affaire du harcèlement des athlètes du basket-ball au Mali.

Je note qu’aucun enquêteur n’a daigné m’appeler malgré que je fusse président de la FMBB du 6 mai 2014 au 30 décembre 2017 (contrairement au rapport qui parle de 2018).

Les allégations et accusations, (véritable théâtre de vaudeville), dont je suis l’objet n’ont pas été vérifiées dit l’enquête. Mais curieusement mon nom est cité dans le rapport alors il y a bien eu enquête et elle s’est avérée fausse et les enquêteurs n’ont pas eu le courage de le dire tellement ils étaient obnubilés par l’idée plausible de ma probable candidature à la FMBB l’année prochaine. Qu’importe !

Je suis particulièrement indigné et outré que mon honneur et ma dignité puissent être mis en cause dans un rapport dit indépendant et que les enquêteurs ne prennent aucune mesure pour vérifier les calomnies dissertées par des incapables calomniateurs tapis dans l’ombre, des injures des témoins préfabriqués pour la cause.

Ces accusations, j’allais dire ces ragots de caniveaux, venant de personnes qui ne peuvent m’affronter à visage découvert, coulent sur l’indifférence de ma carapace et jamais n’atteindrons le port de mon ignorance.

Aux accusations de détournement de fonds, les rapports annuels de la FMBB aux assemblées générales font foi des montants importants que je mettais annuellement dans les comptes de la Fédération sur mes deniers personnels. Je suis venu avec mes moyens au basket-ball et le président de Fiba, Monsieur Hamane Niang, qui m’a fait venir au basket-ball en 2000 le sait.

Aux allégations d’abus supposés sur des athlètes mineures ou non que le rapport dit n’avoir pu vérifier j’appelle instamment toute personne ayant la moindre preuve de ces abus à saisir Monsieur le procureur de la République. Si mes accusateurs avaient la moindre preuve, ils auraient saisi les tribunaux ou inviter les supposées victimes à le faire. Je suis serein.

Pour le choix de mes hôtels, c’est indigne de dire aux enquêteurs que je force les joueurs à y aller simplement parce que c’est le ministère des Sports et non les joueurs qui désigne les hôtels.

Mes hôtels accordent toutes facilités aux équipes qui y séjournent depuis 2009 (donc antérieurement à mon arrivée au basket en 2000) et tous les sports.

En 2021, les équipes suivantes ont effectué leur internat dans mes hôtels à la demande du ministère des Sports et les factures payées par ce ministère et non par la Fédération : AS Police, U19 Garçons, U16 Filles et Garçons, senior hommes et senior dames, une importante rencontre internationale de la Confejes.

Jamais je n’ai été propriétaire de maison close, le mix club était une boite de nuit dont j’ai loué le fonds de commerce et non vendu. Encore un mensonge.

En outre, toutes les équipes de football venues compétir au Mali y ont séjourné (Breweries du Liberia et AS Sonabel du Burkina Faso, l’équipe nationale féminine du Sénégal y arrive ce jour avec celle du Mali). Mieux la Fédération malienne de football y a tenu son Assemblée générale en 2021 et un séminaire avec les secrétaires généraux des ligues régionales de football.

Pour la qualité de mes hôtels, je vous prie de consulter sur internet les hôtels Columbus et Millenium Kamissa et, en tout état de cause, tous les membres du bureau de Fiba-Afrique y ont séjourné et le président de Fiba, Monsieur Hamane Niang, connait bien ces établissements.

Mes voyages auprès de nos équipes nationales le sont à mes frais je ne vois qui pourrait m’empêcher d’utiliser mes ressources propres pour aller ou je voudrais. Et lors des déplacements des équipes maliennes, je n’ai jamais été hébergé dans le même hôtel que les athlètes.

Sur mes pouvoirs supposés sur la justice de mon pays, je trouve que c’est la pire des insultes pour les juges de mon pays. Dans un pays ou un ancien Premier ministre et une ancienne ministre des Finances sont en prison dire, dans un rapport sérieux que personne ne peut parler de moi ou de la Fédération à peine d’aller en prison, est une hérésie.

Si je suis influent c’est que je suis propre et engagé pour la cause de la jeunesse de mon pays. Qui empêche mes accusateurs d’être influents ?

Monsieur le Secrétaire Général,

Mon assistance aux jeunes sportifs de mon pays est altruiste et nulle personne de bonne foi ne pourrait prétendre le contraire. Des individus mal intentionnés ont pris en otage cette enquête pour la diriger contre des personnes au-dessus de tout soupçon.

Je suis totalement serein et continuerai, contre vents et marrées, à soutenir les jeunes de mon pays.

Je donnerai bien évidemment une suite judiciaire a cette affaire en saisissant le Tribunal arbitral du sport qui me blanchira de cette infamie savamment orchestrée pour faire tomber une fédération qui a porté le Mali sur les toits d’Afrique et du monde.

Je vous prie d’accepter, Monsieur le Secrétaire Général, mes salutations sportives.

Me Jean Claude Sidibé

 Avocat inscrit au barreau du Mali

Ancien Ministre

Me Jean-Claude SidibéOfficier de l’Ordre national          

Ampliation :

– Monsieur le Ministre de la Jeunesse et des Sports du Mali

– Comité national olympique et sportif du Mali

– Président Fiba-Afrique/FMBB

Source: Aujourd’hui-Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct