Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

2ème session du comité de pilotage de PACAM : Le bilan jugé est satisfaisant

Le siège du Projet d’Appui à la Compétitivité Agro-Industrielle au Mali (PACAM) a abrité le cadre de sa deuxième session du comité de pilotage. L’objectif était de se prononcer sur les projets ambitieux que le PACAM prétend réaliser en 2019 afin d’œuvrer dans le sens à être à la hauteur des enjeux voire de leurs aspirations. C’était sous la présidence du ministre de l’agriculture, Dr Nango Dembélé, accompagné par la coordinatrice du PACAM, Mme Fatoumata Ba Haidara.

Pour appuyer le développement de la chaine de valeur de la mangue et le secteur de l’alimentation animale dans la zone agro-économique de Sikasso-Bamako-Koulikoro, plusieurs opérateurs ou organisations privés dans les secteurs formel et/ou agro-industriel ont été identifiés. Le gouvernement du Mali a mené des consultations avec des représentants clés des opérateurs du secteur privé en vue de prioriser les contraintes qui freinent l’amélioration de leur compétitivité et d’accroitre leur accès aux marchés national, régional et international.

Selon la coordinatrice du PACAM, Mme Fatoumata Haidara, dira que l’année 2018 qui s’achève a été marquée par la réalisation de plusieurs activités qui ont abouti à des résultats satisfaisants.

Le traitement de 24 800 hectares de vergers par les produits phytosanitaires contre les mouches de fruits au titre de la campagne de mangue 2018 dit-elle.

Et d’ajouter qu’ainsi, le Mali a exporté 22 276 tonnes de mangues (mangues fraiches et sèches) pour des recettes de 8 ?982 milliards de FCFA contre 16 879 tonnes en 2017 pour 7,068 milliards.

Pour terminer, elle dira que le projet fera face à de nombreux défis en 2019, notamment par l’ouverture de plusieurs chantiers.

Quant au ministre Nango Dembélé, dira que pour l’année prochaine, le PACAM à élaborer un ambitieux programme dont le budget s’élève à 8.670.455.492 FCFA.

Pour ce qui concerne la filière mangue, le PACAM a déjà réalisé des actions salutaires qui ont permis de sauver le programme d’exportation des mangues vers l’Europe (traitement de 24.800 ha de mangues).

L’appui à cette filière va se poursuivre à travers la réhabilitation de 300 km de pistes à Sikasso et à Yanfolila pouvant apporter 35.000 tonnes de mangues supplémentaires pour la commercialisation.

En souhaitant plein succès aux travaux, il a déclaré ouvertes la deuxième session ordinaire du comité de pilotage du PACAM.

Gaoussou Kanté   

La rédaction

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct