Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Tombouctou : Libération du maire de la Commune de Banikane

La nouvelle est tombée dans l’après-midi d’hier lundi. Talkhata Abdoul Hamid Maïga, le maire de la commune de Banikane, localité faisant partie du cercle de Gourma Rharous, a été libéré par ses ravisseurs. Il est actuellement chez lui à Tourchawene et déclare bien se porter. Il avait été enlevé par des individus armés non identifiés, le 4 septembre dernier, à Bongo Hawa.

Rappelons qu’au cours de son rapt, ses ravisseurs ont libéré le chauffeur et deux autres passagers qui étaient avec lui dans son véhicule. Ils ont aussi eu le temps de déposséder ces derniers des biens qu’ils détenaient devers eux. Les assaillants ont donc enlevé le maire et son véhicule. A en croire certaines sources, c’est une rançon d’environ 20 millions de FCFA qui a été payée pour la libération.

Une situation qui montre que le motif de son enlèvement est juste crapuleux et n’avait rien d’idéologique. Il est à rappeler aussi que deux jours après son enlèvement, un riche commerçant du nom de Issouf Touré a été kidnappé à Gossi. Ses ravisseurs ont réclamé un montant de 60 millions de FCFA pour sa libération. Cet événement intervient quatre mois après l’enlèvement d’un homme d’affaires répondant au nom de Sidi Dicko alors qu’il rentrait chez lui au quartier Hamabougou, à l’Est de Tombouctou. Selon des sources, c’est grâce à la rançon payée par ses proches qu’il a été libéré. Il y a lieu de préciser que ces événements interviennent alors que Tombouctou est très agitée ces derniers temps par des manifestations pour réclamer la construction de routes.

Kibaru

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct