Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Quête de collaborateurs patriotes au service du Mali : Dr Choguel Kokalla Maïga réalise un rêve de plus de 40 ans

Pendant plus de 40 ans, Dr Choguel Kokalla Maïga a cherché, rêvé d’une rencontre avec un ou des patriotes avec qui cheminer ensemble, un moment, pour réaliser de grandes choses pour le Mali. Ce rêve, il l’a réalisé le 7 juin 2021 quand il a été nommé premier ministre par le colonel Assimi Goïta sur proposition du M5-RFP. Cette confidence, le premier ministre l’a fait lors de la présentation du vœu de nouvel an du gouvernement au président de la Transition.

Dans son discours, le premier ministre a salué le combat du président de la Transition pour un Mali nouveau. « Les hautes charges que vous assumez avec responsabilité et avec une conscience aigüe du sens de l’État et de la mission que Dieu le Tout-Puissant et le destin vous ont confiée, sont aujourd’hui exercées dans un esprit de sacerdoce, par ce que vous avez pleinement conscience de la délicatesse de votre mission, à un moment historique de la vie de notre pays », a-t-il déclaré s’adressant au colonel Assimi Goïta. Le premier ministre dit être un témoin privilégié de la dédicace du président de la Transition à la restauration de la dignité, de la souveraineté et de l’indépendance du Mali.

Un rêve de 40 ans réalisé

Connu sur le terrain politique depuis des dizaines d’années, le premier ministre Choguel Kokalla Maïga affirme avoir cherché à travailler des patriotes convaincus pour un Mali nouveau. « Pendant plus de quarante (40) ans de vie politique active intense, j’ai toujours cherché, obstinément, j’ai prié Dieu tous les jours, parfois j’ai même rêvé d’une rencontre avec un ou des PATRIOTES, avec qui nous pourrions cheminer ensemble, un moment, pour réaliser de Grandes choses pour le Mali, mon pays qui m’a tout donné, fils de paysan qui, pendant près d’une décennie, marchait tous les jours à pied, plus de vingt- cinq (25) kilomètres aller/ retour pour pouvoir fréquenter assidument l’école de la République, parfois sans avoir de quoi se nourrir quand les cantines scolaires n’étaient pas approvisionnées », a-t-il déclaré. Ce rêve est réalisé, selon lui, depuis qu’il a commencé à collaborer avec le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta qui l’a nommé premier ministre. « Ce rêve de plus de 40 ans s’est réalisé en grande partie le 07 juin 2021, lorsque vous m’avez gratifié de votre confiance en me nommant Premier ministre, Chef du Gouvernement, sur proposition du Comité Stratégique du M5-RFP », a laissé entendre le premier ministre. A l’en croire, il sentait, depuis ce jour, le poids de la charge posé sur ses frêles épaules. « Ce jour-là, Monsieur le Président, je voyais défiler sous mes yeux, comme dans un film, les images de ces milliers de fils de paysans, d’éleveurs, de pêcheurs, de petits commerçants, qui ne peuvent plus aller à l’école comme moi il y a de cela 60 ans, ne peuvent plus aller cultiver leurs champs, ne peuvent plus faire paître leurs animaux, ne peuvent plus aller à la pêche, ne peuvent plus aller dans les foires pour acheter ou échanger leurs produits vitaux », a déclaré Dr Choguel Kokalla Maïga qui a ajouté «Ce jour-là, comme dans un film de cauchemar, je voyais défiler sous mes yeux les images de ces vaillants soldats de notre Armée, certains dans la fleur de l’âge, tombés sur le champ d’honneur, parfois enterrés dans des fosses communes sans sépultures dignes de leurs sacrifices ».

Depuis le jour de sa nomination, le premier ministre, selon ses dires, a promis de se battre pour les Maliens en difficultés. C’est ce combat qu’il mène en longueur de journée depuis 7 mois. « Ce jour-là, je pensais, avec une douleur et une compassion infinie, à leurs enfants devenus trop tôt orphelins, à leurs épouses devenues trop tôt des veuves éplorées et inconsolables, à leurs parents et amis trop tôt endeuillés vivant dans la douleur », affirme Dr Choguel Kokalla Maïga. Il ajoute que : « Ce jour-là, bien entendu, je voyais défiler sous mes yeux les images de ces milliers de Maliennes et Maliens, de l’intérieur et de la Diaspora, qui ont battu le pavé, des mois durant en 2020, bravant le soleil, la pluie, les agressions verbales et physiques et, pour certains d’entre eux, allant jusqu’au sacrifice ultime en donnant leur vie, pour que naisse un Nouveau Mali, un Mali Nouveau, le Mali Kura de nos rêves ».

Le président du MPR dit, depuis sa nomination comme premier ministre, s’être engagé pour redonner au Mali ses valeurs d’antan. « Ce jour-là, Monsieur le Président, je pensais aussi et surtout à la place du Mali dans le concert des nations africaines, jadis respecté ou craint, mais qui est devenu aujourd’hui, faute de leadership patriotique éclairé, le grand malade, la risée des autres nations », dit-il.

Aussi, a-t-il réitéré son engagement de ne pas décevoir le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. « Ce jour-là, Monsieur le Président, je me suis engagé, corps et âme, en me faisant le serment, en priant Dieu Le Tout-Puissant, Le Miséricordieux, de ne pas vous décevoir, de mériter chaque jour votre confiance, ne pas décevoir les millions de Maliennes et Maliens, de l’intérieur et de la Diaspora, qui ont fondé leur espoir sur l’entente, la compréhension mutuelle voire la complicité positive et la réussite du couple, j’allais dire le duo : Président de la Transition / Premier ministre, pour faire aboutir leur aspiration au redressement du Mali », a insisté le chef du gouvernement de la Transition, Dr Choguel Kokalla Maïga.

Par ailleurs, le premier ministre a salué l’engagement patriotique, l’abnégation, l’esprit de sacrifice et de don de soi de chacun des membres du Gouvernement. « Les circonstances particulières révèlent le destin des Grands Hommes d’État. C’est dans ces circonstances que j’ai l’honneur de vous adresser, au nom de l’ensemble des membres du Gouvernement et au mien propre, nos vœux sincères de santé, de longévité, de bonheur et de réussit », a-t-il déclaré avant de formuler les vœux de bonne année 2022 au président de la Transition.

Boureima Guindo

Source: LE PAYS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct