Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Proclamation anticipée des résultats: le mouvement Arc en Ciel dénonce la volonté de déstabilisation de l’opposition

Les membres du mouvement Arc en Ciel ont animé une conférence de presse. C’était ce lundi, en milieu de la journée, au siège du mouvement à Sotuba. L’objectif de la sortie médiatique était de dénoncer les «revendications anticipées de victoire» en faveur du candidat Soumaïla Cissé.

L’opposition continue dans ses œuvres de déstabilisation du pays. Pour Abdoul Niang, porte-parole du candidat IBK, cela ne fait aucun doute. Ce qui justifie, selon lui, la conférence tard dans la nuit ce dimanche de Tièbilé Dramé, directeur de campagne Soumaïla Cissé. Juste pour dire à leurs militants: «qu’ils ne disposent pas encore des résultats. Mais que les tendances leur sont favorables». Cet acte, selon Niang, n’est pas anodin. Car, il rentre dans le cadre de la campagne de désinformation et de déstabilisation orchestrée par l’opposition depuis le début du processus électoral.

Le but de toute cette agitation du camp Soumaïla Cissé, aussi bien le jour du scrutin et la veille, est, selon Abdoul Niang, de donner leurs propres résultats puis de contester les vrais résultats qui seront ensuite proclamés par les autorités compétentes. Le conférencier appelle l’opposition à faire confiance, un tant soit peu, aux autorités en charge des élections, car tous leurs «caprices» ont été acceptés par le gouvernement, sans exception, depuis l’audit du fichier électoral à la publication des résultats bureau par bureau.

A ceux de leur camp, le mouvement Arc en Ciel, attire leur attention sur ce qui se passe et les invite à  rester derrière la loi. «Que personne ne donne les résultats avant le ministre», a conclu Abdoul Niang.

La rédaction

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct