Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

MOUVEMENT MALI DAMBE EN MARCHE : Abdoul Niang jette l’éponge pour « incompatibilité »

A la suite de l’interdiction de la contre marche annoncée par le mouvement Jeunesse Ensemble pour le Mali pour ce 8 juin 2018, et la désolidarisation de le Majorité présidentielle de cette initiative, Adboul Niang jette l’éponge, arguant l’ « incompatibilité » des missions de ce mouvement  avec ses « principes » et son « combat ».

En effet, au surlendemain de la marche réprimée de l’opposition politique, les responsables de la Jeunesse Ensemble pour le Mali était face à la presse pour dénoncer l’attitude de l’opposition qui, selon eux, chercherait à déstabiliser le pays.

Abdoul Niang, Bouba Fané et Yacouba Diakité dit Yacouba Le Guide et autres n’ont pas été tendres avec l’opposition. Comme réponse du berger à la bergère, ils ont promis de répondre à cette opposition coup par coup, en projetant eux aussi une marche, une contre marche donc, le même 8 juin.

Cette initiative a créé la psychose au sein de la population malienne, et fait prédire un vendredi noir annonciateur d’une crise pré-électorale au Mali. Car les nerfs surchauffés et le risque d’affrontement inévitable.

Au lendemain de cette sortie musclée de ce qu’ils ont appelé l’ « Armée Rouge d’IBK », le président de la coalition Politique et Electorale « Ensemble pour le Mali », Dr Bocary Treta, non moins président du Rassemblement Pour le Mali (RMP), a expliqué que  l’EPM n’est pas informé d’une quelconque marche et contre marche prévues pour le 8 juin 2018.

Cette déclaration du Dr Treta a sonné comme un coup de tonnerre, car désavouant ces jeunes très engagés pour la cause d’IBK. La détermination de ces jeunes sera essoufflée par l’interdiction de ladite contre marche. Ce qui a probablement déplu à Abdoul Niang du « Mouvement Mali Dambe en Marche », qui a dû mettre fin à sa mission qu’il s’y est investi. Sur le mur de  son compte Faceboook, il a posté :

« Camarades

A la suite de plusieurs médiations des légitimités traditionnelles entamées auprès de nous et l’interdiction par le Gouverneur du District, nous avons décidé de surseoir à notre manifestation prévue pour demain vendredi.

Je vous salue pour engagement et votre dévouement à servir le Mali.

Par ailleurs, je suis au regret de vous informer de mon retrait définitif du Mouvement Mali Dambe en marche pour incompatibilité avec mes principes et mon combat. Je suis très fier du travail abattu ensemble. Nous continuerons à agir pour notre peuple, en cheminant différemment bien sûr.

Camarades

Le chemin est encore long, mais la victoire est certaine inshallah !

Nous vous tiendrons informés de dispositions futures.

La révolution citoyenne continue ».

C’est la fin d’un combat au nom de la réélection du président IBK.

DACK

Icimali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct