Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mise en œuvre du projet inclusif : Le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche dote 108 OPA de matériels et équipements d’un montant d’environ 745 217 200 FCFA

Le stade municipal de Ségou a abrité vendredi 12 février 2021, une importante cérémonie qui va renforcer la résilience du monde agricole face aux conséquences du Covid-19. Il s’agit de la remise d’un premier lot de matériel et d’équipements pour un coût de 745 217 200 FCFA. Ces matériels et équipements profiteront à plus de 8 361 petits producteurs, dont plus de 1 000 femmes, issus de 108 OPA reparties entre les interprofessions maïs (29), anacarde (29), mangue (23) ; l’association interprofessionnelle des producteurs de sésame (20), et la FENALAIT (07).

La maladie à coronavirus a impacté négativement tous les secteurs du développement. Au Mali, pour faire face à ce qu’il convient d’appeler un désastre, le gouvernement a pris d’importantes mesures dont les mesures sociales d’urgence. Parallèlement à ces mesures, le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche et son homologue du commerce, de l’industrie et de la promotion des investissements ont saisi le projet inclusif (FIDA, Danemark et le Canada) pour décider d’actions et d’activités urgentes pour contribuer aux efforts engagés par les plus hautes autorités.

Le maire de la commune urbaine de Ségou, Nouhou Diarra, s’est réjoui de ce geste de solidarité duProjet inclusif fruit de la coopération entre le gouvernement, FIDA, le Danemark et le Canada.  « Capital d’un des plus grand bassin agricole du Mali, Ségou est heureux d’accueillir cet évènement qui marque un nouveau départ dans la lutte contre la pauvreté », a déclaré le maire.

Le présidentdu conseil régional de Ségou, Chiaka Dembélé, abondant dans le même sens dira que la mise en œuvre du projet inclusif va faire naître l’espoir pour un développement durable et fera de Ségou la capitale économique du Mali. Il a réaffirmé la volonté pour une bonne mise en œuvre du projet.

Quant au représentant des interprofessions, Moctar Fofana, il a, au nom des interprofessions (Anacarde, mangue, lait, maïs, Sésame), remercié les partenaires pour cette donation. « Nous avons été impliqué dans le choix des équipements et ils ont été fabriqués par nos artisans. Ces Kits vont permettre d’améliorer la qualité et la productivité », a ajouté Moctar Fofana.

Rolf M Hay Pereiraambassadeur du Royaume du Danemark, représentant FIDA et le Canada, s’est dit très fier et honoré d’être à Ségou pour témoigner la solidarité des peuples (Danemark Canada) au Mali. A l’en croire, face à la pandémie, le gouvernement a pris des initiatives qui méritent d’être soutenues. « C’est pour appuyer les populations à faire face aux conséquences du Covid-19 que ces équipements sont offerts », a déclaré l’Ambassadeur qui ajoute que le secteur agricole doit faire partie de la solution et mérite une réflexion approfondie. Il a remercié l’équipe du projet inclusif pour l’engagement.

Faire de Ségou u e région agroindustrielle

Le ministre du commerce, de l’industrie et de la promotion des investissements, Harouna Niang, a indiqué que l’objectif du gouvernement est de faire de Ségou une région agroindustrielle. « Nous attendons après cette remise qu’il ait des résultats et que ça sert de motivation aux autres régions ». Le ministre Niang a appelé les opérateurs à prendre leur courage à deux mains pour aller vers l’industrialisation. « Il faut une locomotive (usine) pour chaque filière », a-t-il conseillé avant de remercier les partenaires pour les efforts constants.

Selon le chef du département de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Mahmoud Ould Mohamed, ces matériels et équipements sont composés de : 30 souffleuses de sésame ; 60 tricycles motorisés ; 50 gouttes sèves ; 08 botteleuses semis motorisées ; 41 batteuses de maïs ; 100 charrettes ; 700 bidons à lait en inox de 20, 30 et 40 litres. Le coût de ces équipements s’élève à  745 217 200 FCFA. « Ces équipements et matériel profiteront à plus de 8 361 petits producteurs, dont plus de 1 000 femmes, issus de 108 OPA reparties entre les interprofessions maïs (29), anacarde (29), mangue (23) ; l’association interprofessionnelle des producteurs de sésame (20), et la FENALAIT (07) » a ajouté le ministre.

Ces différents appuis au secteur des OPA et aux Petites et Moyennes Entreprises Agricoles (PMEA), a poursuivi Mahmoud Ould Mohamed, constituent une réponse significative du Gouvernement du Mali et de ses partenaires notamment le FIDA, le royaume du Danemark et le Canada, pour réduire les effets de la crise sanitaire sur les populations concernées.

Il a remercié chaleureusement le FIDA, le Royaume du Danemark et le Gouvernement du Canada pour leur accompagnement et leur appui constants en faveur du développement rural au Mali.

A l’endroit de bénéficiaires, le ministre les a invités à faire un bon usage des matériels et équipements ainsi remis et les a exhortés à traduire cet appui par le renforcement de leurs performances de tous les jours pour le bonheur des ménages ruraux particulièrement affectés par la pandémie.

Mahmoud Ould Mohamed a enfin invité l’équipe du Projet inclusif  à mettre en place un dispositif de suivi approprié afin de s’assurer que les appuis ainsi mis en place arrivent effectivement aux vrais bénéficiaires.

Une remise symbolique des équipements et matériels par le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche a mis fin à la cérémonie.

A noter que le projet de financement inclusif des filières agricoles (Projet Inclusif) est une initiative du Gouvernement du Mali, du FIDA, du Royaume du Danemark et du Gouvernement du Canada. Il met à l’échelle les acquis du Programme de Microfinance Rurale et du Projet d’Appui au Financement Rural Inclusif (PMR/AFIRMA) soutenus par le FIDA et le Canada, et du Programme d’appui à la croissance économique et promotion de l’emploi stimulées par le secteur privé (PACEPEP) sur financement du Danemark. Selon lui, le Projet inclusif qui cadre Avec la politique agricole du Mali est un jalon importante du plan d’urgence de riposte contre la Covid-19. Il concerne les régions de Sikasso, Ségou, Mopti et Koulikoro.

Daouda T Konaté, envoyé spécial à Ségou

Source : Mali24

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct