Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Ménaka : Au moins 20 morts dont 6 civils et 3 combattants du MSA suite à une attaque

Les faits se sont produits, ce mercredi 19 décembre, à Abanguilou, un campement nomade situé dans le cercle de cercle d’Anderamboukane, région de Ménaka. Des hommes armés soupçonnés d’être de l’Etat Islamique du Grand Sahara circulant à moto y ont fait une incursion exécutant six civils. En plus d’avoir pillé et détruit des biens sur place.

Alertés par la situation, des combattants du Mouvement pour le Salut de l’Azawad (MSA) de Moussa Ag Acharatoumane, impliqué dans le processus de paix, ont lancé une poursuite vers la frontière nigérienne, qui a permis de rattraper les assaillants. A l’issue des accrochages, trois combattants du MSA ont perdu la vie et deux autres ont été blessés. Du côté des assaillants, il y aurait une dizaine de morts.

Il convient de préciser que la veille, un civil a été tué suite à l’attaque d’un autre campement nomade situé à Botak, dans la commune de Talataye (cercle d’Ansongo). Des éléments armés du campement ont riposté et ont mis en déroute les assaillants qui ont replié.

Jointes par nos soins, des sources ont indiqué que les responsables de tels actes ne sont autres que les éléments de l’Etat Islamique dans Grand Sahara en guise de revanche contre des civils qu’ils soupçonnent d’avoir participé à la destruction de la quasi-totalité de leurs bases à Ménaka par la coalition MSA/GATIA appuyée par des FAMAS et Barkhane.

Source: Kibaru

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct