Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

MAOULOUD BEN KATTRA jette la pierre dans la marre à KATI: ”Si certains sont fous pour aller à Koulouba, nous sommes fous pour…”

L’ancien ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, M. Maouloud Ben Kattra et les militants et les sympathisants de son parti se battent pour l’implantation de leur formation politique. C’est dans ce cadre que la rentrée politique du Parti Malien pour la Démocratie Sociale (PMDS) a eu lieu, le samedi 22 février 2020, à la Mairie de Kati, sous la présidence du président du parti, M. Maouloud Ben Kattra.

A cette occasion, le secrétaire général de la sous-section de Kati, M. Modibo Keïta a précisé que malgré le contexte sécuritaire difficile, Maouloud Ben Kattra et sa délégation sillonnent tout le pays pour aller à la rencontre des populations. Selon lui, on peut bien se battre pour le parti sans être dans la section ou le bureau politique national. Le coordinateur de Koulikoro, M. Badjan Haïdara a insisté sur l’implantation du parti. Pour lui, le Parti Malien pour la Démocratie Sociale (PMDS) n’est plus un jeune parti.

Il est appelé à se battre comme toutes les autres formations politiques. Le président des jeunes du parti, M. Mohamed Sidibé, a invité les jeunes à se donner la main pour un meilleur avenir de leur jeune formation politique: «Les jeunes, ne soyez pas pressés. Il faut aller lentement et sûrement. Déjà il y a plus de vingt (20) bureaux de jeunes», a-t-il ajouté. La présidente des femmes, Mme Djénébou Kanté n’a pas manqué d’inviter les femmes et les jeunes à rester toujours mobilisés pour la bonne marche du parti. Elle pense que Kati est une référence pour le PMDS. Pour elle, c’est ensemble que tout est possible. Cette occasion a été une opportunité pour M. Maouloud Ben Kattra de décortiquer la position du parti sur plusieurs questions concernant la vie de la nation. «Si certains sont fous pour aller à Koulouba, nous sommes fous pour que le Mali soit bien fait», a-t-il dit. Selon lui, on ne peut pas avoir deux cents (200) partis politiques et n’avoir que des problèmes à gérer.

Il trouve que les deux cents (200) partis politiques doivent se donner la main pour trouver des solutions aux différentes préoccupations. Pour M. Kattra, si cela n’est pas fait, il faut se poser des questions. Certains ne jouent pas franc jeu. Selon lui le PMDS se bat pour qu’il y ait moins de problèmes dans notre pays. M. Kattra estime que les partis ne sont beaucoup plus présents sur le terrain que lorsqu’on parle d’élections. Pour lui, au sein du PMDS, il s’agit d’être proche des communautés afin de trouver des solutions à leurs préoccupations. «Nul ne nait grand. Le Parti Malien pour la Démocratie Sociale (PMDS) deviendra grand. Ce parti est déjà grand. La grandeur, c’est ce qu’on fait pour le pays», a rappelé Maouloud Ben Kattra, avant d’ajouter ceci: «Nous ne signons pas des alliances contre nature…»

Nouvel Horizon

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct