Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali: Les projets prioritaires en matière de développement soumis à la Banque mondiale

Le Premier ministre, Chef du gouvernement Dr. Boubou Cissé, a reçu ce lundi 17 février, le Directeur général chargé des Opérations de la Banque mondiale, M. Axel Van TROSENBOURG en visite au Mali du 16 au 18 février 2020.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du renforcement du partenariat entre la République du Mali et la Banque mondiale. Elle a servi de cadre d’échanges sur les enjeux et les priorités de développement aux niveaux national et régional en perspective de la 19ème phase de reconstitution des ressources de l’IDA-19 au titre du nouveau cycle de trois ans pour la période allant du 1er juillet 2020 au 31 juillet 2022.

Lors de l’entretien, le Premier ministre a remercié M. Van Trosenbourg pour sa visite au Mali, quelques mois seulement après sa nomination comme Directeur des Opérations de la Banque mondiale. Il a également salué la qualité des relations entre l’institution et la République du Mali.

Le Premier ministre a exposé les projets prioritaires du Mali en matière de développement. Priorités qui touchent les Infrastructures (Energie, eau, routes, transports ferroviaires et agriculture); tout cela dans un contexte de fragilité lié à la crise sécuritaire. L’actualité socio-politique a également été évoquée, notamment l’organisation du Dialogue politique national et la mise en œuvre de la nouvelle stratégie de gestion de la crise dans les régions du centre.
Le Directeur général a lui, expliqué les contours de l’enveloppe indicative pour le Mali. Notamment, les principales caractéristiques de la nouvelle enveloppe FCV (Fragilité, Conflit et Violence) afin de permettre au Mali de mieux se préparer pour la mise en œuvre de l’IDA-19 à compter du 1er juillet 2020.
La situation sécuritaire reste une préoccupation majeure pour la Banque mondiale selon le Directeur général des Opérations. C’est pourquoi il a confirmé la détermination de l’institution à accompagner le Mali dans ses efforts de développement. Le Mali qui, malgré la crise persistante qu’il traverse, arrive à assainir le cadre macroéconomique avec un taux de croissance robuste de 5% en moyenne depuis 2013.

Étaient présents à la rencontre, le Ministre de l’Energie et de l’Eau, le Ministre de l’Agriculture, le Ministre de l’Energie et du Pétrole, le Ministre des Infrastructures et du Désenclavement, le Ministre délégué Chargé du Budget ainsi que la Directrice Mali des Opérations de la Banque Mondiale.

A noter qu’ à la date du 03 février 2020, le portefeuille actif de la Banque mondiale au Mali compte trente une (31) opérations finançant vingt-sept (27) projets dont dix-neuf (19) à caractère national et huit (08) à caractère régional, pour un montant total engagé de 1 684,55 millions de dollars US soit environ 999,81 milliards de FCFA. L’engagement financier total en faveur des projets nationaux est de 1 354,05 millions de dollars US (80,38%) et celui en faveur des projets régionaux s’établit à 330,50 millions de dollars US (19,62%).

Le cumul des décaissements effectués sur les montants engagés est de 666,95 millions de dollars US, soit environ 395,85 milliards de FCFA. Ces décaissements se répartissent entre les projets nationaux 665,71 millions de dollars US (99,81%) et ceux régionaux 1,24 millions de dollars US (0,19%).

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct