Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali : La mission de formation de l’UE endeuillée par la mort accidentelle d’un militaire espagnol

La mission de l’Union européenne chargée de former les soldats de l’armée malienne (EUTM Mali) depuis février 2013 a été endeuillée, ce 18 vendredi mai, par la mort accidentelle d’Antonio Carrero Jiménez, un militaire de la Tercio de Armada, c’est à dire l’infanterie de marine espagnole.

Le faits se sont produits dans la région de Somadougou, à 40 km de Sévaré. Un véhicule tactique léger de type Iveco Lince, appartenant à un convoi de l’EUTM Mali devant rejoindre Koulikoro après une mission de soutien à l’armée malienne, a dû effectuer une manœuvre brutale pour éviter un autobus qui arrivait de la direction opposée.

Malheureusement, le véhicule espagnol s’est renversé. Le choc a donc été fatal à l’un de ses occupants. Deux autres soldats de la Tercio de Armada ont été blessés sérieusement (leur pronostic vital est réservé, selon la presse espagnole). Et un quatrième s’en est sorti indemne.

« L’ambulance du convoi et l’hélicoptère médical ont permis de porter assistance aux blessés sur les lieux de l’incident », a précisé l’EUTM Mali, via un communiqué.

Affecté au 2e « Batallón de Desembarco », basé à San Fernando [Cadix], le soldat Antonio Carrero Jiménez avait 27 ans.

Pour rappel, l’Espagne est particulièrement engagée dans la mission de l’UE au Mali, avec 292 soldats, dont 60 appartiennent à l’infanterie de marine espagnole. Depuis le 30 janvier, l’EUTM Mali est commandée par le général espagnol Enrique Millán Martínez.

La dernière fois que l’EUTM Mali a été endeuillée remonte au 18 juin 2017, avec la mort d’un soldat portugais, tué lors de l’attaque jihadiste d’un « ecolodge » près de Bamako.

Avec opex360

Kibaru

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct