Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Logements sociaux à Mopti 40 chefs de famille ont reçu leurs clés des mains du ministre en charge du département

Logements sociaux à Mopti 40 chefs de famille ont reçu leurs clés des mains du ministre en charge du département

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et du Logement social, Hama Ould Sidi Mohamed Arbi, à la tête d’une forte délégation, a procédé, le samedi 26 octobre dernier, dans la capitale de la Venise malienne (Mopti), à la remise des clés des logements sociaux à leurs bénéficiaires. Cette remise a concerné quarante chefs de ménage, dont quinze femmes.

Cet événement a enregistré la présence des autorités administratives et politiques de la région de Mopti, les autorités coutumières et religieuses, les bénéficiaires, leurs parents et amis ainsi que les habitants des localités avoisinantes.

Ces logements sociaux s’inscrivent dans le cadre du programme gouvernemental de 2015 visant à réaliser 500 logements sociaux dans les localités de l’intérieur du pays. Ces quarante logements sont composés de bâtiments de type F3B en tôle. Ils sont bâtis sur un site viabilisé et morcelé en parcelles de 300 m2, soit 15  sur 20 mètres. Chaque logement a une superficie bâtie de 72,2 m2 et comprend un salon, deux chambres, un débarras, un hall et deux terrasses couvertes et  des toilettes intérieures.  Le maire de la commune urbaine de Mopti, Youssouf Nioumanta, s’est réjoui de la réalisation de cette nouvelle cité qui contribue à l’amélioration du cadre de vie des populations de Mopti et constitue l’expression d’une solidarité nationale en faveur des couches à faibles revenus. Toutefois, il a imploré le ministre d’augmenter le nombre des logements sociaux de la ville de Mopti. Selon lui, la demande est plus forte que l’offre.

Après une brève présentation des conditions d’attribution de ces logements sociaux par le Directeur général de l’Office Malien de l’Habitat(OMH), Sékou Demba, le président de la Commission d’attribution, Mahamadou Tembely, a expliqué que la demande des logements excédait l’offre, car la commission a reçu plus de 200 dossiers pour 40 logements disponibles.

Quant au  porte-parole des bénéficiaires, Hamadoun Cissé, il a remercié les autorités pour cette action qui répond à la préoccupation d’un grand nombre de Maliens.

8.000.000 de F CFA par logement cédé

Décomposant le schéma du financement du projet, le ministre a expliqué que les travaux de construction ont été réalisés par les entreprises maliennes pour un montant total, hors taxes, de 393.661.542 F CFA. Les travaux de viabilisation, réalisés par les entreprises maliennes,  notamment ECG-EDITRA-BAT-CGS, sont évalués, hors taxes, à 334.661.542 F CFA. Les études de contrôle ont coûté 24.941.665 de F CFA, hors taxes. A ses dires, le coût total de l’opération est de 752.774.407 de F CFA, hors taxes, soit 18.819.360 de F CFA par unité de logement. Ces logements  ont été financés sur le budget national.

Toujours selon le ministre, le logement est cédé au bénéficiaire au prix de 8.000.000 de F CFA par unité, soit une subvention de l’ordre de 10.819.360 de F CFA. Le montant total de la subvention pour les quarante logements serait 432.774.407 de F CFA, soit 57,5% du montant de l’opération, sans compter les exonérations fiscales et le prix du foncier.

A l’image des programmes antérieurs, la rétrocession aux bénéficiaires s’étale sur une période de vingt-cinq (25) ans  sans intérêt, soit 32.167 F CFA par mois. Ces mensualités comprennent, en plus des frais bancaires de 2 000 F CFA, la garantie contre les risques de décès de 4 000 F CFA par mois.

La visite, par le ministre, d’un modèle de logement a mis fin à la cérémonie.

Yaya KANITAO

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct