Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

LA BANQUE MONDIALE ET LA LUTTE CONTRE LES MALADIES AU MALI : 110 MOTOS D’UNE VALEUR DE 500 MILLIONS DE FCFA REMISES AUX AUTORITÉS HIER

Dans le cadre du Projet REDISSE 3, l’Association Internationale au Développement (IDA) au niveau de la Banque Mondiale a donné hier mercredi 10 juin 2020, au ministre de la Santé et des Affaires Sociales, M. Michel Hamala Sidibé, 110 motos d’une valeur de 500 millions de FCFA pour plusieurs structures en charge de la santé humaine et animale.

A son tour le ministre Sidibé s’est chargé de remettre les clés des engins aux responsables des structures concernées. C’est dans la cour de la Direction Nationale de la Santé et des Affaires Sociales.

Le Coordinateur du Projet REDISSE 3, Dr Amadou Aly Sangho a rappelé que le Projet REDISSE 3 est un projet régional de renforcement des systèmes de surveillance des maladies en Afrique de l’Ouest. Il couvre quatre pays : le Benin, le Mali, le Niger et la Mauritanie. Selon M. Sangho, ce don est une aide de l’Association Internationale au Développement (IDA) au niveau de la Banque Mondiale. Pour lui, ces motos sont destinées à toutes les structures de mise en œuvre du Projet qui sont réunies autour d’un plan de travail annuel budgétisé. En identifiant leurs problèmes, l’accent a été mis sur des problèmes logistiques c’est-à-dire de motos. Le projet n’a fait qu’entériner leurs choix en vérifiant la conformité dans la transparence et l’équité. Le Coordinateur du Projet REDISSE 3 a expliqué que ces motos visent à raccourcir les délais de diagnostiques et être plus proches des ménages, de la communauté pour une surveillance sensible, efficace et réduire la prévalence des maladies à potentielles épidémiques. Aux dires de M. Sangho, il s’agit de 110 motos d’une valeur de près de 500 millions de FCFA dont 60 pour la Direction Nationale de la Santé et des Affaires Sociales et 50 pour la Direction Nationale des Services Vétérinaires, l’Ordre des Vétérinaires, le Laboratoire Central Vétérinaire et  leurs structures décentralisées.

Le Directeur National de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Ousmane Dembélé a précisé qu’ils ont reçu ces motos dans le cadre du renforcement de la surveillance épidémiologique sur le terrain. Ces engins viennent au bon moment. Selon lui, les motos destinées à sa Direction seront destinées à la communauté. Elles seront données aux structures qui sont en première ligne dans le cadre de tout ce qui est surveillance, détection, vérification des rumeurs, recherche de cas contacts, toute information qui entre dans le cadre de la surveillance épidémiologique. Il a rassuré qu’ils feront un bon usage de ces motos. Le Directeur National des Services (…)

Tougouna A. TRAORE

NOUVEL HORIZON

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct