Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Housseini Amion Guindo signe son retour dans le gouvernement

Le tout nouveau Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable et non moins président de la Convergence pour le développement du Mali (Codem), est né le 21 avril 1970 à Bandiagara. Mais c’est à Bamba dans le cercle de Koro, en 5ème Région, qu’il effectue ses études primaires entre 1976 et 1982. Il poursuit ses études à Sikasso où il fréquente le second cycle entre 1983 et 1986, puis le lycée Monseigneur Montclos de la même ville de 1986 à 1991. Housseini Amion Guindo puisque c’est de lui qu’il s’agit s’inscrit ensuite en histoire et géographie à l’Ecole normale supérieure de Bamako (1992 à 1997).


Diplômé de l’ENSup, il enseigne au lycée Mgr De Montclos de Sikasso puis devient consultant au compte d’une ONG, dénommée « Fonds d’investissement local ». Il profite de ces expériences pour fonder, en 2001, le lycée Amion Guindo de Sikasso. Devenu très célèbre à travers son mécénat en faveur des enfants démunis, cet engagement lui vaudra d’être sollicité par la jeunesse de la capitale du Kénédougou pour prendre les rênes de l’équipe régionale, le Stade Malien de Sikasso. En une année de présidence, le club se hisse en 1ère division. Une grande première dans l’histoire de ce club mythique, signe perceptible du bon manager décelé en lui à cette époque. Cette passion pour le sport et le ballon rond en particulier lui donne accès à la vice-présidence de la Fédération malienne de football.

Parcours politique

Housseini Amion Guindo a été élu député de Sikasso suite à l`élection partielle de 2005. Il rejoint ensuite le RPM, actuel parti au pouvoir, qu’il quittera en 2007. La même année, il est réélu (en tant qu’indépendant) au poste de député du cercle de Sikasso. En 2008, il a été élu président de la Codem dont il est le co-fondateur. Porte-drapeau de son parti à l’élection présidentielle de 2013, il se classe 5èmeau premier tour à la surprise générale. Candidat aux législatives de la même année, il perd de justesse dans les conditions troublantes face au RPM après un score fleuve au premier tour.

Après le feuilleton des législatives, Poulo qui avait soutenu IBK au deuxième tour fut sollicité pour prendre les rênes du Ministère des Sports dans le gouvernement Oumar Tatam Ly. Son invitation par la CAF pour service rendu au football, son trophée de meilleur promoteur des sports de l’année 2017 en Afrique et les résultats inégalés qu’il a engrangé sur tous les plans font de lui l’un des meilleurs locataires de ce département de l’indépendance à nos jours.
Ses acquis au ministère des sports ont plaidé pour sa nomination en décembre 2017 à la tête du Ministère de l’Éducation Nationale. Venu au pire moment de la grève des enseignants, il n’a pas tardé à imposer sa marque. Son bâton de pèlerin entre le ministère de la Fonction Publique, la Primature et la Présidence a permis de décanter la situation pour le bonheur des enfants des pauvres, seuls abonnés aux écoles publiques. Loin de se contenter de la reprise des cours, Poulo engagea une campagne d’assainissement du secteur de l’éducation. Ainsi, le nettoyage du fichier des élèves et des enseignants a permis d’économiser plus de 8 milliards de F CFA. Malgré ce début encourageant, il a été empêché de travailler pour des considérations inexpliquées. Tirant les leçons de cette situation préjudiciable à l’école malienne, il démissionna sans préavis le 05 Mai 2018.

Après la réélection du président IBK, son parti a basculé dans l’opposition (Coalition des forces patriotiques). Il signe son retour au gouvernement de large ouverture en qualité de ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable. Marié, père de quatre enfants, Housseini Amion Guindo a pour loisirs le football et le cinéma. Il parle dogon, peul, bambara et français. Il a également des notions de sénoufo, sonrhaï et anglais.

Source: Le Républicain

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct