Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Gestion des Maliens de l’extérieur : Le CSDM reçu par le ministre Ag Ilyène

Le Ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration africaine, Alhamdou Ag Ilyène, a reçu, le mardi 13 octobre 2020, le président du Conseil supérieur de la diaspora malienne, Mohamed Cherif Haïdara. Il était accompagné d’une forte délégation.

Cette rencontre a permis au président Haïdara de réitérer l’engagement du CSDM à accompagner le ministre dans sa mission à travers des propositions innovantes et opérationnelles.
Au cours de cette rencontre, le ministre a appelé à la convergence des synergies des regroupements et associations défendant les intérêts de nos compatriotes vivant à l’étranger. Il a martelé sa dédicace pour l’appui que l’Etat peut faire aux maliens de l’extérieur dans le cadre de leur sécurisation et pour ceux qui souhaitent un retour organisé et sécurité dans le pays pour apporter leur contribution au développement socioéconomique du pays. Selon lui, tout le monde sait déjà leur apport dans le développement de notre pays. Il a aussi demandé aux ressortissants de la diaspora de faire des efforts dans le cadre de l’encadrement de leurs démembrements dans différents pays, cela dans le but d’avoir des statistiques fiables. A Illyène a aussi affirmé son engagement pour que l’ensemble des Maliens établis à l’extérieur soit en possession des documents d’état civil. Il dit déjà avoir pris contact avec le ministère de l’administration territoriale pour matérialiser cette volonté politique.
De son côté, le président du CSDM s’est conscient de la faiblesse des moyens de leur département de tutelle. A l’en croire, c’est le département moins doté de moyens, en termes de ressources budgétaires. Selon lui, on ne peut pas exiger de quelqu’un des résultats sans les moyens. C’est pourquoi, le président du CSDM a réaffirmé sa disponibilité à accompagner le ministre pour avoir les moyens de la politique qu’il veut mener pour résoudre les Maliens de l’extérieur. Chérif s’est aussi dit convaincu qu’il ne pourra pas tout résoudre. Concernant la carte NINA, le président du CSDM a demandé de séparer l’obtention de ce document au passeport. « Il est inconcevable qu’un Malien souffre à cause du manque de la carte NINA. Beaucoup de gens perdent leur emploi à cause de cela. Parce qu’ils n’ont pas un passeport », a-t-il déclaré. Selon Chérif, Ag Illyène est le ministre de tous les Maliens établis à l’extérieur. Il a trouvé énormément de difficultés sur place.
Bamey Diallo

Source : zaharainfos

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct