Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Forum international des jeunes pour la promotion de la culture traditionnelle africaine

« L’impact de la culture occidentale sur la jeunesse africaine » quelle solution pour la restauration de l’identité culturelle des peuples africains ? ». Tel sera le thème principal de la deuxième édition du forum international des jeunes pour la promotion de la culture traditionnelle africaine prévu du 23 mars au 26 mars 2017 à Sikasso. L’information a été donnée par les responsables de l’Association des jeunes pour le développement et le progrès de la région de Sikasso (A.J.D.P.R.S), structure organisatrice dudit événement. Les festivités sont prévues du 23 au 26 mars 2017 à Sikasso

festival culturel dogon danse traditionnelle

Ce forum selon le président de  l’Association des jeunes pour le développement et le progrès de la région de Sikasso (A.J.D.P.R.S), Drissa Fama Sanogo, a pour objectifs entre autres,  de promouvoir les bonnes pratiques de la culture traditionnelle africaine dans sa diversité à travers le monde ; d’inciter la jeunesse africaine à mieux s’approprier pour la mise en valeur de nos patrimoines culturels. Il permettra aussi de commémorer des résistants coloniales, des pères de l’indépendance ainsi que tous les panafricanistes tués d’une manière ou d’une autre, tout en se référant sur eux ; faire une synthèse de l’Afrique avant les colons, l’Afrique dans le colonialisme et l’Afrique après le colonialisme.

« Nous voulons aussi à travers cette rencontre, permettre à  la jeunesse africaine de revenir en arrière enfin de pouvoir faire un bon départ et réanimer des instruments de musiques traditionnels, valoriser nos langues nationales et préserver nos objets traditionnels », a souligné M. Sanogo.

Les 4 jours d’activités seront marquées par une journée de la commémoration de résistances coloniales, des panafricanistes ainsi que des pères de l’indépendance ; une conférence-débat sur le thème « l’impact de la culture occidentale sur la jeunesse africaine, quelle solution pour la restauration de l’identité culturelle des peuples africains ? ». S’y ajoutent un dépôt de fleurs et la lecture du coran à la fosse commune au nom de tous les résistants africains, les pères de l’indépendance ainsi que les panafricanistes ; la mise en scène des folklores ou des instruments de musiques traditionnelles de chaque groupe ethnique dans la région à travers une nuit culturelle, tenues traditionnelles.

A ces activités, il faut ajouter l’organisation d’une journée  porte ouverte au musée régional de Sikasso, au Centre culturel senoufo, des visites de sites touristiques : Tata, chute de Farrako, les grottes de Missirikoro, chute de Worony, poisson sacré de Kebeni et un match gala. Il sied de préciser que ce forum sera placé sous le haut parrainage de Pierre Buyoya,  haut représentant de la mission de l’Union africaine et du sahel (Misahel), ex-président de la République du Burundi et du maire de la Commune urbaine de Sikasso, Kalfa Sanogo.

 

La rédaction 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct