Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Finale de la 61e édition de la Coupe du Mali : Le Djoliba AC s’adjuge son 20ème trophée !

Présidée par le Premier Ministre, Dr Choguel Koukala Maïga, la finale de la 61e édition de la Coupe du Mali de football  a vu la victoire des djolibistes sur les scorpions de Bamako (AS Réal) sur le score de 2-0. Le Djoliba AC rejoint ainsi le Stade malien de Bamako, au premier rang, avec 20 trophées (chacun), dans le palmarès de cette coupe nationale.

A la loge officielle de cette finale, autour du Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, on pouvait noter la présence entre autres  du ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Mossa Ag Attaher, des membres du Gouvernement, du Secrétaire général adjoint de la FIFA, Mathias Grafstroem, du président de la Fédération ivoirienne de football, Yacine Idriss Diallo, du vice-président de la fédération royale marocaine de football, Omar Khyari, du président de la FMF, Mamoutou Touré, du représentant de Canal+, Malick Traoré,  de l’ancien défenseur des Aigles du Mali, Adama Coulibaly ‘’Police ‘’ et de nombreux dirigeants du football malien. Tout cela dans un stade Modibo Kéita des grands jours

Au nom du Président de la transition, c’est le Premier Ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga  qui a donné le coup d’envoi de la finale de cette 61e édition de la coupe du Mali devant un magnifique public sportif.

Cette finale s’annonçait sous les auspices d’un match de derby, puisque les deux équipes (Djoliba-AC et l’AS réal) ne sont pas arrivées à se départager au cours de leurs confrontations au compte du championnat national 2022.

Faut-il  rappeler que le Djoliba AC et l’AS Réal de Bamako se sont affrontés huit (8) fois à la finale de la coupe du Mali dont 4 victoire pour les rouges de Bamako (1973, 1978, 1981 et 1996) contre trois pour l’AS Réal (1964, 1980 et 1989). L’enjeu était donc de taille. D’abord pour le Djoliba AC de creuser l’écart et pour l’AS Réal d’atteindre son adversaire du jour dans le palmarès commun.

Le début  de cette rencontre présageait bien cet enjeu, car il a été bien palpitant et bien négocié de la part des deux équipes avec un équilibre équitable dans le jeu. Autant le Djoliba que l’AS Réal ont réussi à dominer en un temps donné durant les premières minutes de cette finale. Cela jusqu’à la 36e minute, sur une faute de main du défenseur de l’AS Réal, Émile Koné, l’arbitre central, Boubou Traoré ‘’Peni Peni ‘’ n’hésitera pas à siffler un penalty pour le Djoliba. Ainsi, grâce à Ousmane Coulibaly ‘’Kalaba’’ (qui a marqué le penalty), les rouges de Bamako ouvriront le score à la 38e minute. Après ce but, le tableau d’affichage ne connaîtra pas de changement jusqu’à la mi-temps.

De retour des vestiaires, les deux équipes reviennent avec la même détermination, que ça soit dans la possession de la balle, de même que la création d’occasions de but, sans succès. A cause de l’engagement de part et d’autre, le référé central octroiera des cartons jaunes, surtout aux joueurs du Réal. Toute chose qui permettra aux rouges de Hérémakono d’avoir un ascendant psychologique sur leur adversaire du jour pour dominer durant les dernières minutes du temps réglementaire de cette rencontre. Ce qui devait arriver arriva, Hamidou Sinayoko double le score pour le Djoliba à la 87e minute de jeu. Par la suite, l’arbitre Boubou Traoré sur une faute de ‘’Chato’’ sur Boulkassou Diarra siffle un penalty pour l’AS Réal dans le temps d’arrêt. Malheureusement ce penalty sera raté par Makan Samabaly. C’est ainsi que le match se termina sur le score de 2-0 pour le Djoliba AC. Qui remporte ainsi son 20e trophée de la coupe du Mali après 33 finales jouées.

Lors de la finale de cette 61e édition de la coupe du Mali, des prix de reconnaissance et tableaux ont été décernés à plusieurs personnalités du ballon rond, à savoir : Idrissa Maïga dit Méthiou  , Souleymane Magassouba, au Secrétaire général adjoint de la FIFA, Mathias Grafstroem, au président de la Fédération ivoirienne de football, Yacine Idriss Diallo, au représentant de la fédération royale marocaine de football, Omar Khyari, au représentant de Canal+, Malick Traoré, à  l’ancien joueur des aigles du Mali, Adama Coulibaly ‘’Police’’, au ministre de la Jeunesse et des Sports, Moussa AG et Premier ministre, Dr Choguel Koukalla Maïga.

Le prix du meilleur joueur à été décerné à Aboubacar Diarra du Djoliba avec 500 000 mille francs CFA. Le vainqueur a reçu un chèque de 10 millions de francs CFA plus les médailles d’or et la coupe et le vaincu à reçu un chèque de 5 millions de francs CFA en plus des médailles d’argent.

Vivement la 62ème édition !

Par Safiatou Coulibaly

Source: Le Sursaut

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct