Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Enlèvement du chef de file de l’opposition: L’URD dément «la libération de Soumaïla Cissé» et annonce «un grand rassemblement» pour le 2 juillet prochain

Après 97 jours de captivité de son président, l’URD entend accentuer la pression pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé. Le parti annonce, à cet égard, une semaine d’actions de grande envergure dont l’épilogue sera «un grand rassemblement» le 2 juillet, à l’esplanade de la Bourse du Travail.

Depuis une semaine, des informations circulant sur les réseaux sociaux font état d’une libération de l’Honorable Soumaïla Cissé. Son parti a estimé, hier, que ce sont des rumeurs qu’il souhaiterait voir transformées en réalité. Il prépare, d’ailleurs, une semaine de grande mobilisation pour exiger la libération du député élu dans la circonscription électorale de Niafunké.

» Nous allons agir et nous entendons agir avec tout le peuple malien pour exiger la libération immédiate du président Soumaïla Cissé ! « , a déclaré, hier, Abdrahamane Diarra, président de la jeunesse URD, lors d’un point de presse. Cette déclaration sonne ainsi la mobilisation, qui s’accentuera cette semaine dans la capitale.

Le parti compte élargir, en premier lieu, le sit-in quotidien organisé au monument de la Colombe, de 7h à 8h, à 14 autres carrefours stratégiques de Bamako et de Kati. Ses responsables annoncent aussi des caravanes pacifiques motorisées dans le district de Bamako et la ville de Kati. Ces manifestations de trois jours débuteront ce mardi 30 juin pour se terminer le jeudi 2 juillet.

 » Son rapt n’a été revendiqué par aucun groupe « 

Cette  » semaine d’activités intenses  » sera bouclée par un grand rassemblement pacifique ce jeudi 2 juillet à l’esplanade de la Bourse du Travail de Bamako, à partir de 14 heures. Son objectif est unique : la libération immédiate du président Soumaïla Cissé. L’URD mènera ces actions avec le collectif des jeunes et celui des femmes.

Les leaders du parti ont indiqué à la presse qu’  » aucun groupe n’a revendiqué le rapt  » de Soumaïla Cissé, intervenu le 25 mars dernier alors qu’il battait campagne pour les législatives. Le président IBK avait, par contre, affirmé le 16 juin dernier connaitre les ravisseurs de son frère Soumaïla Cissé qui est, selon lui,  » en vie et sera bientôt libre.  »

» Mais ce bientôt fait à présent 15 jours… Monsieur le Président de la République, nous voudrions vraiment savoir votre bientôt, c’est quand ? », interroge l’URD dans sa déclaration lue par Abdrahamane Diarra, qui salue la mise en place de la Cellule de crise, dirigée par l’ex-Premier ministre Ousmane Issoufi Maïga.

Margé les efforts consentis, ce parti, qui ne cache plus son inquiétude, réclame la libération immédiate de son président. Lequel a été enlevé avec tous les membres de sa délégation de campagne, le 25 mars dernier, entre Saraféré et Koumaïra. Tous ses compagnons, partagés en deux groupes, ont été par la suite libérés, à l’exception de son garde du corps tué sur place par leurs ravisseurs.

Par ailleurs, le maire de Koumaïra, qui conduisait la négociation, a été enlevé puis relâché le 10 mai dernier.

Abdrahamane Diarra n’a pas oublié d’indiquer que les deux blessés de la délégation se portent beaucoup mieux.

vide et qu’il y’ait une continuité dans la gestion des affaires publiques et aussi de faire en sorte que l’Institution (Gouvernement) puisse fonctionner normalement avant la formation de la nouvelle équipe.  » Des directives et des orientations ont été données aux Secrétaire généraux des départements ministériels pour veiller à l’exécution de cet objectif « , a précisé la Secrétaire Générale du Gouvernement.

Pour Mme Sanogo Aminata Mallé, certaines préoccupations ont été également signalées, tels que le paiement des mandats, les avis budgétaires, la réouverture des classes, entre autre.

Avec la crise socio-politique qui prévaut et la difficulté à nouer des discussions entre les parties, la mise en place d’un gouvernement est devenue très hypothétique.

Moussa Sayon CAMARA

Source : l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct