Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

COMMISSION FEMMES ET SPORTS DU CNOSM: Le défi de faire de le Femme une actrice incontournable du mouvement sportif

La Commission Permanente de Travail Femmes et Sport du Comité National Olympique et Sportif du Mali (COFEMS/CNOSM) a bouclé deux jours de formation (13-14 février 2020) par le lancement officiel de ses activités le samedi 15 février 2020. C’était en présence du président Habib Sissoko et de nombreuses autres personnalités du sport (dont un expert algérien du Sambo) ainsi que des proches des membres de ladite commission.

Cette cérémonie a été marquée par de fascinantes démonstrations de passion et d’engouement pour des disciplines sportives (escrime, Viet vo dao, Yoseikan budo, football, taekwondo, basket-ball, golf, karaté, judo et sambo). Et nos sportives ont démontré un immense talent avec une parfaite maîtrise de leurs disciplines à l’image de ces adolescentes capable de danser le madan (danse folklorique mandingue) avec des ballons de basket-ball. Cette belle fête aussi a permis au public de découvrir un visage de la talentueuse  basketteuse internationale Traoré Aïssata Boubacar Maïga dite «Ma Chérie» qui a assuré la maîtrise de cérémonie avec maestria.

Cette cérémonie marquait surtout la fin d’une formation de renforcement de capacités des nouveaux membres de cette commission permanente du CNOSM présidée aujourd’hui par la championne d’Afrique de taekwondo, Sy Aminata Makou Traoré. Pendant deux jours (13 et 14 février 2020), ils se sont familiarisés avec le Mouvement Olympique et ses valeurs, les objets et missions de leur commission et la gestion des projets sportifs.

«Sous l’impulsion de son visionnaire et valeureux président, Habib Sissoko, le CNOSM est engagé depuis plusieurs années en faveur de la mixité et l’amélioration des conditions des femmes dans le sport, notamment au moyen d’un accès facile à la pratique sportive et aux instances dirigeantes du sport», a souligné la présidente Aminata Makou Traoré Sy.

Et la redynamisation de la Commission permanente de travail «Femmes et Sport» découle de la volonté du président Sissoko de faire des femmes de «véritables responsables et actrices» du Mouvement Olympique et Sportif.  «Qu’elles soient championnes d’athlétisme, de basket, de taekwondo ou de football, ces athlètes démontrent par leurs succès sur la scène nationale et internationale comment le sport peut permettre de sauter les obstacles et libérer les femmes des chaines qui freinent leur pratique sportive», a ajouté Aminata Makou qui est aujourd’hui une icône du taekwondo et du management sportif.

A la tête d’une nouvelle équipe, elle sait qu’elle est investie d’une nouvelle mission, certes exaltante, mais aussi lourde à porter car suscitant des attentes énormes.

«L’atteinte de nos objectifs passera certainement par notre détermination dans l’action, mais aussi par le strict respect du cadre habilement instauré par nos aînés pendant cette formation», a-t-elle rappelé. Elle n’a pas manqué d’adresser ses sincères félicitations au président Habib Sissoko et à sa dynamique équipe pour avoir «tant œuvré pour le sport et les sportifs à travers un parcours des plus élogieux qui continue d’inspirer au-delà-même de nos frontières».

Elle s’est réjouie de la confiance placée en son équipe. «Nous sommes une équipe consciente des défis qui nous attendent et je puis vous assurer que nous serons à la hauteur des attentes placées en nous car nous demeurons soudés et animés par la volonté de réussir cette noble mission», a promis Mme Sy Aminata Makou Traoré.

Elle n’a pas aussi manqué de rappeler aux membres de sa commission que «le chemin sera long et parsemé d’embuches». Heureusement qu’ils sont prêts  à «affronter des montagnes» et à «surmonter des obstacles grâce à notre motivation à placer la Femme au cœur du Mouvement Olympique et Sportif».

La cérémonie du samedi 15 février 2020 marque le début des activités de la Commission suivant un programme établi «en bonne intelligence avec les responsables du CNOSM». Il est prévu de nombreuses initiatives pour favoriser la pratique sportive chez les femmes et améliorer leur qualité de vie. «Malgré un contexte socio-économique fragilisé, je reste persuadée que, grâce à l’implication de tous, nous parviendrons à faire  de grandes réalisations avec le peu de moyens disponibles… L’important est d’être passionnée par ce que l’on fait», a assuré la jeune présidente.

Au cours de la cérémonie animée par la rappeuse Ami Yèrèwolo Danioko et des slameuses, des attestations de formation ont été remises aux membres. Et un trophée a été décerné au président Habib Sissoko pour «tous les efforts déployés dans le cadre de la promotion du sport et de la pratique du sport par les femmes» !

Moussa Bolly

Source: lecombat
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct