Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Championnat national : Yeelen s’offre le scalp du Djoliba

Au terme d’un match intense et âprement disputé, les Olympiens se sont imposés 1-0, face aux Rouges, lundi au stade Modibo Keïta au compte de la 4è journée

 

«On était venus pour la victoire, on a eu beaucoup d’occasions, surtout en seconde période mais les attaquants ont manqué de concentration devant le but adverse. Ce qui nous a un peu fatigués, c’est le jeu défensif de l’équipe adverse. Ce n’est pas facile de jouer contre une équipe recroquevillée derrière. Mais il faut aussi admettre que nous n’avons pas été à la hauteur».

C’est donc le premier couac pour le nouvel entraîneur du Djoliba, Sékou Seck. Une semaine après le nul concédé face à l’Usfas (1-1), le technicien et ses hommes ont chuté devant Yeelen olympique, court vainqueur 1-0, lundi lors de la 4è journée du championnat.

L’unique but de la partie est signé Aka N’Dri qui a fait trembler les filets peu avant l’entame du dernier quart d’heure (74è min). Pour Baco Seck, ses joueurs n’ont été que l’ombre d’eux-mêmes, «Ils ont manqué de chance et de concentration devant les buts. Il faut qu’on change et qu’on prenne conscience de notre responsabilité avant notre prochaine sortie contre l’US Bougouba», a martelé le technicien. Inutile donc de dire que le technicien est déçu du résultat du match, mais aussi de la prestation de ses joueurs contre les Olympiens.

Il faut dire que le capitaine Oumar Camara et ses coéquipiers ont étalé beaucoup de lacunes contre Yeelen olympique, notamment sur le plan offensif. En atteste le nombre de tirs cadrés par les pensionnaires du Complexe sportif Karounga Keïta : seulement trois. Et pour ne rien arranger à la situation, l’équipe a échoué à résoudre l’équation posée par les Olympiens. La discipline et l’organisation tactiques de l’équipe de la Commune II (un 4-4-2 classique) ont complètement fait déjouer le Djoliba.

Certes, Oumar Camara et ses partenaires ont eu la maîtrise du jeu, mais il en fallait plus pour espérer contourner le double rideau défensif de Yeelen olympique. Les Olympiens sont bien entrés dans le match, Nouhoum Cissé trouvant le poteau, dès la 10è minute sur un service de Sidy Diarra (10è min). Peu après le quart d’heure, le même Nouhoum Cissé se transforme en passeur pour Zanké M. Dembélé qui ne cadre pas sa frappe. Bousculé, le Djoliba tente de réagir. Suite à un coup franc décomposé, Ousmane Coulibaly envoie un missile qui passe légèrement au-dessus de la barre transversale du gardien Kalilou Traoré (41è min).

à la reprise, les deux techniciens procèdent à des remplacements pour donner plus de percussion à leur ligne d’attaque. Hélas, ces changements ne produisent aucun effet, du moins jusqu’à la 72è minute de jeu. Après d’interminables minutes d’attente et de tension, c’est la délivrance pourYeelen olympique.

Suite à une belle action enclenchée sur le côté gauche, Nouhoum Cissé mystifie la défense du Djoliba, avant de centrer au deuxième poteau pour le nouvel entrant Aka N’Dri qui marque du plat du pied (1-0, 74è min). Menés au tableau d’affichage, les Rouges se jettent à corps perdu dans la bataille pour arracher au moins le partage des points. Ils assiègent le camp adverse et multiplient les alertes dans la surface du keeper Kalilou Traoré, à l’image de Diadié Samadiaré (79è min) et du milieu de terrain Aboubacar Diarra (82è min).

Malheureusement pour eux et pour leurs supporters, le tableau d’affichage restera inchangé jusqu’au coup de sifflet final du référé central, Boubou Traoré. Pour l’entraîneur de Yeelen olympique, Mohamed Bamba, c’est le coup parfait. «Nous étions venus pour battre le Djoliba et empocher les trois points, c’est mission accomplie. Je suis content du résultat, mes joueurs ont mouillé le maillot et méritent leur victoire», a salué le technicien.

«Je leur avais demandé de jouer haut pour empêcher le Djoliba d’avoir la mainmise sur la partie. Ils ont respecté les consignes, je pense que notre tactique a marché. C’était notre quatrième match de championnat, les jeunes ont fait ce qu’il fallait pour gagner. Le Djoliba est une bonne équipe que nous connaissons bien, j’espère que les enfants aborderont les prochaines rencontres avec le même état d’esprit», a ajouté Mohamed Bamba.

Après le choc Djoliba-Yeelen olympique, le public du stade Modibo Keïta a assisté à l’explication entre LC. BA et l’AS Bakaridjan qui s’est soldée par le nul 0-0. Afrique football élite (AFE) et l’AS police se sont également quittées dos-à-dos 1-1. Au classement, le COB mène le bal avec 10 points, devant l’ASKO (9 points) et les Onze Créateurs (8 points). Le Réal occupe la 4è place avec 7 points alors que l’AS Police est 5è, à égalité (6 unités) avec Yeelen olympique (6è). Le reste du Top 10 est composé de l’Usfas (7è), du Djoliba (8è), du CSD (9è) et du Stade malien (4 unités, deux matches de moins).

Demba COULIBALY

Lundi 29 novembre au stade Modibo Keïta

Yeelen olympique-Djoliba : 1-0

But d’Aka N’Dri (74è min)

Arbitrage de Boubou Traoré assisté de Modibo Samaké et de Mamadou Traoré.

Yeelen olympique : Kalilou Traoré (cap), Mahamadou Camara, Yoro M. Diaby, Yaya Sangaré, Modibo Sissoko, Ali B. Simpara, Mohamed Sanogo, Kenon A. Kader (Ismaël Diabaté), Nouhoum Cissé, Sidy Diarra (Boubacar Sissoko) et Zanké M. Dembélé (Aka N’Dri). Entraîneur : Mohamed Bamba.

Djoliba : Youssouf Koïta, Sékou Diarra, Ousmane Diallo, Youssouf Maïga, Mamadou Traoré, Fady S. Coulibaly, Mohamed Sangaré (Diadié Samadiaré), Oumar Camara (cap) (Nankoma Keïta), Ousmane Coulibaly, Mamadou Sacko (Oumar Konaté) et Aboubacar Diarra (Aladji I. N’Diaye). Entraîneur : Sékou Seck.

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct