Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Attaque terroriste contre les forains à Songo : Bilan provisoire 31 corps calcinés, 18 blessés

Le terrible incident s’est passé le vendredi, 03 décembre 2021 vers 12H45 selon les sources locales.

 

En effet, un camion de transport sur la route de Songo (cercle de Bandiagara, à 1km de la RN15 et 10km en allant vers la ville de Bandiagara a été victime d’une attaque dont le bilan provisoire est macabre 31 corps calcinés, 18 blessés selon les sources locales.

Les corps calcinés ont été enterrés sur place par les secours de la Direction régionale de la Protection civile de Mopti, en présence du Maire de la Commune rurale de Songo.

Après l’incident, la gendarmerie de Bandiagara a dépêché une équipe sur place. Les opérations de secours ont été coordonnées par le commandant de Compagnie des sapeurs-pompiers de Mopti, LCL Namaké Dembélé DRPC Mopti.

Après incident, des condamnations tombent en masse. Le Président d’Honneur de l’ADP – MALIBA, M. Aliou DIALLO dans une déclaration sur sa page Facebook condamne avec la dernière énergie cet acte barbare et ignoble commis sur des populations maliennes tout en demandant l’ouverture d’une enquête pour identifier et arrêter les coupables afin de les traduire devant la justice.

‘’J’ai été profondément choqué par l’attaque lâche et barbare contre des civils entre Songho et Bandiagara ayant occasionné la perte d’une trentaine de vies innocentes. Je présente mes sincères condoléances aux familles durement éplorées et à l’ensemble de la Nation. Je prie pour le repos des âmes arrachées à notre affection’’, a déclaré M. Moussa Mara.

N’ayant plus de force pour attaquer l’armée malienne, les terroristes s’attaquent dans ces derniers temps aux populations en les obligeant à signer des accords de non-agression, en brûlant les récoltes et pis, les attaques comme celle de ce vendredi qui a couté la vie à plusieurs dizaines de personnes.

Cette situation interpelle les FAMa ainsi que leurs partenaires à changer de stratégies, afin de mettre fin à ce banditisme qui freine le développement socio-économique et le vivre ensemble au Mali.

 

Bréhima DIALLO

Source22 Septembre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct