Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Assistance aux couches marginalisées: Accountability Lab et Voice font front commun

Accountability Lab Voice ont procédé, hier mardi 14 août, à la signature d’un contrat de partenariat pour la mise en œuvre d’un projet dénommé ‘’Lien et apprentissage’’ qui concerne le Mali et le Niger. Cette cérémonie qui s’est déroulée à l’hôtel Laico El Farouk était co-présidée par le directeur pays d’Accountability Lab, Moussa KONDO, et la Coordinatrice de Voice, Mme Ramata COULIBALY.

Ce projet d’une durée de 2 ans pour un coût global de 203,6 millions de FCFA permettra de mettre en œuvre des activités innovantes et inclusives au profit des couches marginalisées.
Le directeur pays, Moussa KONDO, a saisi l’occasion pour rappeler qu’Accountability Lab est une jeune organisation qui s’intéresse à l’innovation. Une organisation qui a déjà mis en œuvre au Mali plusieurs projets, dont Intégrity idol, qui vise à identifier et à célébrer les fonctionnaires honnêtes et intègres de l’administration publique. Selon lui, ce projet contribue à la lutte contre la corruption en faisant la promotion de l’honnêteté et de l’intégrité dans les services publics.
Le directeur pays d’Accountability Lab, Moussa KONDO, a expliqué que ce partenariat scellé entre son organisation et Voice aidera à faire impliquer une couche importante de notre société, c’est-à-dire les personnes avec un handicap et les personnes marginalisées. Il a précisé que l’objectif du projet est de faire en sorte que tout le monde se sent désormais indispensable dans le pays et prenne part au changement tant souhaité.
« À travers des activités et des événements que nous allons organiser durant les deux années du projet, il sera question des aides directes pour donner une plateforme extraordinaire à tout le monde », a affirmé Moussa KONDO.
Pour sa part, la Coordinatrice de Voice, Ramata COULIBALY, a précisé que Voice n’est pas une organisation en soi, mais un projet exécuté par Oxfam Mali. Elle a noté que ce partenariat entre Accountability Lab et Voice permettra d’influencer la question des groupes les plus marginalisés et les plus discriminés.
Selon Ramata COULIBALY, le Projet ‘’Lien et apprentissage’’ est une composante essentielle de Voice et se trouve au cœur de toutes ses actions. Il s’agit, explique-t-elle, de réseautage, des interactions et de l’apprentissage en vue d’inclure les personnes marginalisées. La Coordinatrice a expliqué que la mise en œuvre du projet consistera à créer des espaces pour que les personnes concernées et les acteurs se rencontrent et apprendre ensemble. Au terme du projet, les initiateurs espèrent voir fleurir des idées, des connexions et des initiatives.
« Ce projet soutenu par Voice est une initiative du ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas exécutée par Oxfam-Mali. Son objectif est d’éliminer, dans 10 pays, à revenu faible revu, les inégalités, dont sont victimes les groupes les plus marginalisés », a indiqué la Coordinatrice de Voice.
Elle a ajouté que son organisation œuvre pour le renforcement des capacités de lobbying et de plaidoyer des organisations de la société civile dans une perspective de réduire les inégalités.
« À la suite d’une analyse de contexte, le Mali a décidé de travailler sur trois groupes prioritaires, à savoir : les personnes en situation de handicap ; les femmes en risque d’exploitation, d’abus et de violence ; les jeunes et les personnes âgées », a-t-elle souligné.
Elle a justifié la pertinence du présent projet en indiquant que ces groupes sont victimes d’exclusion sociale, économique, politique, et genre.
« À travers ce projet, il s’agira de travailler pour que les personnes marginalisées puissent participer activement aux débats publics. Nous allons faire en sorte que la question de vulnérabilité des groupes les plus exclus soit connue davantage. Voice a décidé de mettre en œuvre ce projet pour que l’ensemble des acteurs se réunissent et apprennent les uns des autres pour influencer les décisions, les mentalités et les politiques. Nous travaillons sur trois axes à savoir : l’autonomisation, l’amplification et l’accès aux services sociaux de base », a conclu Mme Ramata COULIBALY.

PAR MODIBO KONE

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct