Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Ansongo : La MINUSMA finance un premier projet d’élevage

Le relèvement socio-économique de base est au cœur des priorités de la MINUSMA depuis son déploiement en 2013.

La Mission poursuit cet effort au plus près des populations locales à travers le financement d’un poulailler d’une capacité de 1 000 poules pondeuses à hauteur de 28.667.170 F CFA dans la commune rurale de Bara.

dons aide femme touareg minusma

Ce projet à impact rapide est mis en œuvre par l’Association Gomny Bangay, une association créée par des jeunes diplômés sans emploi.

Débuté en juin de cette année, une délégation de la Mission onusienne a effectué une visite de terrain pour s’enquérir de l’état d’avancement du projet d’élevage de 1 000 poules pondeuses, dont l’un des objectifs est la réduction du déficit en protéines animales des populations notamment chez les enfants et personnes âgées dans cette partie du cercle d’Ansongo comptant une population estimée à 10 000 habitants.

Comme il est de coutume, M. Oumar Mahamane Touré, Premier adjoint au Maire de la Commune rurale de Bara, a réservé un accueil chaleureux à l’équipe qui s’y est rendue, le vendredi 10 novembre 2017, dans cette zone située à 45 km au sud de la ville de Gao.

« Ce projet qui ambitionne de répondre en partie au manque d’œufs mais aussi à encourager l’élevage de volailles dans la zone, est salutaire pour notre population. C’est une initiative novatrice dans le cercle d’Ansongo. Nous achetons du poulet de chair en provenance de Niamey et les tarifs varient entre 2 500 et 3 000 F CFA. Soutenir la production locale de Bara, c’est une très bonne chose », a déclaré M. Oumar Mahamane Touré.

Le colonel Djibo Abdoulaye de la coordination civilo-militaire de la MINUSMA a indiqué que ce projet contribuera à l’atteinte des objectifs inscrits dans le cadre du partenariat pour la croissance et l’emploi en faveur des jeunes sans emploi dans la région. Une opinion partagée par le Premier adjoint au Maire qui soutient que « l’emploi des jeunes peut aider à réduire le banditisme et toute sorte de violences au sein de nos communautés ».

La durée de réalisation du projet à impact rapide va s’étale sur une période de six mois. Les revenus du premier cycle de production permettront à l’Association Gomny Bangay de s’installer durablement dans cette activité, de mieux accroître et de diversifier la production à d’autres types d’activités agro-sylvo-pastorales avec des techniques améliorées.

Le 26 Mars

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct