Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

AN 1 DE L’EMISSION LE CAFÉ DE LAYE

C’était le samedi 25 août au palais de la culture de Bamako, le 1er anniversaire du café de Laye parrainé par une grande personnalité le général Yaya Sangaré, en présence des confrères, des amis internautes, des personnalités, des fans du café de Laye etc. Il a eu trois plateaux, les grands témoins du café, des invitées surprises et des invités du café. D’abord les grands témoins, ils ont été reçus successivement.

Mme Sangaré Fadima Alzahra Touré femme entrepreneure initiatrice du projet Bamako vile lumière, monsieur Mohamed Sangaré dit Momo Number Uno opérateurs économiques et fondateurs de la marque Momo Number Uno. Les invitées surprises étaient monsieur Adama Koïté désormais loin du micro et des caméras. Celui qui depuis 1987 a intégré la radiotélévision nationale du Mali, d’abord animateur de jeunesse, correspondant AMAP et animateur de plusieurs émissions télévisées et radios. Il a été connu par les téléspectateurs avec l’émission de divertissement hebdomadaire samedi loisir qu’il laisse au soin de son frère Amadou Kodio.

IL est depuis plusieurs mois le DGA du service National des jeunes SNJ, à côté de lui un jeune dévouer pour la valorisation du coton au Mali. Abdel Rahaman Sy est le Président des jeunes pour la valorisation du coton. Il est l’initiateur du festival international de la Cotonnade. Le troisième plateau était dédié à l’écriture Femme et écriture >. Elles ont été reçus au café, Mme Maimouna Traoré journaliste, diplômée en master art et communication et en science internationale du journalisme à l’université d’État de Biélorussie. Elle travaille à MONUSCO pour la mission de l’organisation des nations unies pour la stabilisation au Congo.2005 -2007 elle travaille au PNUD à Bujumbura –Burundi au programme d’appui à la réinsertion et réhabilitation des sinistrés. Elle est fondatrice du magazine Niéleny qui a fêté ces 26 ans le mois dernier ensuite la jeune dame Aminata Boré 23 ans, étudiante en master 2 communications pour le développement durable , elle est aussi la présidente et fondatrice de l’association <Lire pour Exister >. Aminata est auteure du livre TREMPER LA PLUME DANS LES PLAIES.

Cette partie a été bouclée par la présentation du deuxième livre de notre confrère Lanfia Sinaba <Cohabi-Tension à la Farafinland>.

Le dernier plateau était celui du parrain, le Général de police à la retraite Yaya Sangaré. Une personnalité de grand dynamiste
et de valeur professionnelle à citer en exemple. Il intègre en 1972 le corps de la Police nationale en même temps que l’ancien Premier ministre Modibo Sidibé. Il a subi plusieurs formations, notamment en France, plus précisément à la Faculté des sciences de Toulouse et Lille où il a décroché la maitrise en électronique, électrotechnique et auto magnétisme. Il détient aussi un Doctorat en hyper fréquence. Sans compter plusieurs autres diplômes de haut niveau.

C’est en 1988 que Yahaya Sangaré a regagné le bercail où il était à l’origine de la création de l’Inspection de la police du district de Bamako, avant d’être directeur du service des Renseignements généraux de la capitale.
Il servira ensuite au Bureau d’études et de planification à l’informatique de la Police, puis deviendra responsable des infrastructures et équipements et Officier de transmission de la Police. Il fut aussi Intendant technique à l’Intendance militaire, avant d’être Conseiller technique au ministère de la Sécurité intérieure et de la Protection civile d’abord sous Souleymane Sidibé dit Bebel puis sous le Général Sadio Gassama.

Pour ce faire, il avait en charge les équipements et les infrastructures. Il est celui qui a fait le plan de Taoussa et qui a construit les commissariats de police de Bamako sauf le premier arrondissement.
Notre parrain s’occupe désormais de son champ et fait de l’Aviculture.
L’équipe de rédaction du Café à travers son présentateur lui a offert un tableau en guise de reconnaissance.

L’avant-dernière partie a été un hommage rendu à feu maître Abdoulaye Garba Tapo, ancien ministre de la justice du Mali, écrivain et professeur de droit. Me Tapo a été un grand soutien pour ce projet le café de Laye dont lui-même a été invité. Un tableau de son portrait a été remis à sa fille.

Et enfin la coupure du gâteau d’anniversaire pour accompagner le café a sanctionné cette première année du café de Laye.

Le concept le café de Laye je rappelle un espace de rencontre, d’échange et de découverte. Il reçoit des personnalités ont eu leur heure de gloire ou de reconnaissance; artistes chanteurs, acteurs, personnalités politiques, du showbiz, sportif, écrivains etc. Qui sont soit retombées dans l’anonymat, soit sont bien moins célèbres qu’avant s’en retomber dans cet anonymat. Un regard saisissant sur ces hommes et femmes dont le parcours et la combativité sont à citer en exemple.

Diakité Laye Junior

Source: Niarela.net

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct