Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Accès universel au numérique : La Maison des jeunes, le Centre Aoua Keïta et la Fnam désormais sur le haut débit !

En compagnie de ses homologues de l’Emploi, de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, Amadou Koïta et de Nina Wallet Ag Intalou de l’Artisanat et du Tourisme, le ministre de l’Economie Numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré a procédé, le mardi 23 octobre  à l’inauguration officielle des centres d’accès universel,  de la Fédération nationale des artisans du Mali (Fnam), du Centre Awa Keïta et de la Maison des jeunes de Bamako.  

Faire de l’accès au numérique à tous les Maliens une nécessité et non un luxe, voilà d’un trait la vision du département de l’Economie Numérique et de la Communication, sous l’impulsion du ministre Arouna Modibo Touré. Un chef de département, résolument engagé à permettre à l’Agence de Gestion du Fonds d’Accès Universel (AGEFAU) d’atteindre tous ses objectifs. La traduction de cette dynamique a été l’installation de nouveaux centres d’accès au niveau de trois lieux stratégiques des couches importantes du développement du pays. Qui sont : les femmes, la jeunesse et les artisans.

Ces trois centres de proximité multiservices et de pôle de développement numérique sont dotés chacun d’un parc de 15 ordinateurs connectés à un réseau internet haut débit. Ils s’ajoutent à ceux de la Maison de la Presse et de l’Union Malienne des Aveugles pour augmenter la vulgarisation de l’outil informatique au niveau des collectivités territoriales.  Ces réalisations, s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale de l’accès universel adoptée par le gouvernement sous les instructions éclairées du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta.

Débuté par le centre d’accès universel de la Fédération nationale des artisans du Mali, puis du Centre Awa Kéïta pour terminer par la Fnam, à tous ces lieux, on pouvait lire sur les visages la joie et la satisfaction.

Partout, les trois membres du gouvernement accueillis respectivement par le personnel et la direction ont procédé à la coupure symbolique du ruban et la visite des salles équipées. Des salles qui répondent à toutes les commodités pour permettre à une frange importante de la population d’accéder aux services des nouvelles technologies de l’information (NTIC).

Au niveau du Centre Awa Keïta , le  directeur Ousmane Kouyaté a saisi l’occasion pour saluer cette belle initiative du ministre Touré qui cadre bien avec le thème de la journée de la femme rurale portant sur les technologies de l’information et de la communication au service de l’autonomisation économique de la femme rurale. « Je remercie tout d’abord le ministre de l’Economie numérique et de la Communication à travers l’Agefau pour avoir offert ce centre au ministère de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille et surtout à toutes les femmes du Mali » a-t-il déclaré, tout en soulignant que ce centre est capital pour leur structure à plus d’un titre.

Pour justifier cette affirmation, il dira, qu’il permet d’abord, aux femmes de s’ouvrir sur le monde extérieur, de vendre leurs produits, de tisser des relations avec leurs homologues de l’intérieur comme de l’extérieur.

Au niveau des deux autres centres, les responsables d’un langage commun ont fortement remercié le ministre pour ses efforts contre le  désenclavement  numérique au Mali.

La concrétisation d’une vision du président IBK !

Visiblement heureux, le ministre Touré a d’abord rappelé que ce projet novateur se veut la réponse claire à l’enclavement numérique du pays et la preuve de la détermination ferme du président de la République à faire de la réduction de la fracture numérique une réalité au Mali. Cela, dit-il, en offrant aux zones rurales et aux populations défavorisées ces outils.

Dans cette veine, en sa qualité de ministre de tutelle, il tenu à féliciter l’équipe de l’AGEFAU pour la réalisation de ce projet d’envergure ainsi que les collaborateurs des autres départements ministériels qui ont participé au processus. « Dans les jours à venir, nous allons finaliser le processus avec l’inauguration des autres centres d’accès universel, à l’intérieur du Mali » a-t-il promis.

Par ailleurs, il a précisé que ce projet s’inscrit parfaitement dans la mise en œuvre de la stratégie nationale d’accès universel aux TIC. C’est pourquoi, dit-il, le ministère de l’Economie numérique et de la Communication s’est engagé dans un vaste programme de réalisation de 67 centres d’accès universel à l’intérieur du pays.  « Nous sommes déjà aujourd’hui à 88% du taux de réalisation » a-t-il déclaré, tout en soulignant que ces centres d’accès dits de proximité multiservices de pôle de développement numérique contribueront à vulgariser l’outil numérique au niveau de nos collectivités territoriales.

Avant de terminer, le ministre Touré a fortement insisté sur le suivi et l’entretien de ces outils informatiques.

Par Moïse Keïta

Source: Le Sursaut

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct