Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

6 ème législature : Le plus jeune parlementaire est une femme

Salimata Traore, puisque c’est d’elle dont il s’agit, est la plus jeune députée dans notre pays. En plus d’être la benjamine de la 6 ème législature, elle a le double privilège d’être jeune et femme.

 

Elue à Ségou sur la liste ADP Maliba, formation politique créée depuis peu par Aliou Badra Diallo, fraîchement élu député mais candidat malheureux à la présidentielle dernière, Salimata n’a que 26 ans. Elle fut stagiaire et est célibataire même si la précision n’est pas nécessaire. Pas plus !

Peu de gens ont cru en elle lorsque, avec un courage indien, cette jeune femme décida de se lancer à la conquête des électeurs de la localité de Ségou. Visage rond, les yeux clairs, la jeune parlementaire semble timide au prime abord. Mais la franchise de son regard et la pertinence de ses idées ne laissent aucun interlocuteur dubitatif sur ses qualités de leader. Aux âmes bien nées … L’adage est bien connu.

La désormais honorable députée à l’AN prend le flambeau des mains d’un autre ex député devenu aujourd’hui ministre. Le plus jeune député de la 5ème législature était Amadou Thiam. Lui aussi était élu en 2013 sous les couleurs du parti ADP Maliba. Cette fois, c’était en Commune V du District de Bamako. Il était si brillant aux yeux de ses collègues parlementaires que son jeune âge lui était d’aucun handicap. Peut être même le contraire.

Très vite, aux premières des sessions parlementaires, il se voit confier la 3ème personnalité de l’Assemblée nationale du Mali. Par moment, il est même aperçu au perchoir, assumant une parfaite assistance au président de cette haute institution. Privilège rare.

La jeune députée Salimata Traoré a donc un lourd héritage. Elle doit, à son tour, démontrer par ses qualités propres que la jeunesse est un atout pourvu que l’énergie qu’elle contient est employée à bon escient.

Déjà, il n’y a moins de doute qu’elle ne puisse endosser pleinement le leadership du parlementaire au feminin. A Ségou, elle a vaincu non sans péril. Ce qui donne à son triomphe (54,54%) un goût prononcé de gloire.

Ahmadou CISSÉ

Source : L’ESSOR

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct