Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

58EME ANNIVERSAIRE DE LA POLICE NATIONALE : La population de Kalaban-Coro décerne une attestation de reconnaissance au commissaire Mamadou Mounkoro pour le travail bien fait

A l’occasion de la célébration du 58ème anniversaire de la police nationale malienne, une rencontre s’est tenue hier, jeudi 4 octobre 2018, dans la salle de conférence du commissariat de police de Kalaban-Coro, entre le commissaire Mamadou Mounkoro et la population. A cette occasion, ledit commissaire, en compagnie de son adjoint, Sadio Toumouta, a fait le bilan de sa réalisation annuelle avant d’expliquer l’importance de ladite journée dont le thème est : « Police nationale, creuset de l’unité nationale, une région, un quota ».

Quant à la population, elle a décerné une attestation de reconnaissance à l’endroit du commissaire pour ses efforts dans leur sécurisation.

Cette rencontre a enregistré la présence du maire de Kalabancoro, Tiékoura Amadoun Diarra, du sous-préfet, du chef de village et du représentant de l’Association des Jeunes pour l’Union et le développement de Kalabancoro

Ouvert le 4 octobre 2016 par l’arrêté n°2018-3905/MSPC-SG du 27 octobre 2016, le commissariat de Kalabancoro, comme le précise le commissaire Mamadou Moukoro dans son allocution, est compétent pour veiller sur une superficie de 220 kmqui comporte 18 villages et 11 secteurs. Après avoir précisé le thème de ce 58ème anniversaire : « Police nationale creuset de l’unité nationale, une région, un quota », le commissaire Mamadou Moukoro rappellera qu’en date du 4 octobre 1960, un citoyen malien du nom de l’officier Mahamane Tour é, a pris, pour la 1ère fois dans l’histoire, la commande de la police nationale.

Constitué d’hommes et de femmes dévoués à la protection des personnes et de  leurs biens, le commissariat de Kalaban-Coro, de son ouverture à nos jours, a rigoureusement réduit le taux de criminalité qui plumait la population de Kalabancoro, selon le commissaire, qui ajoute que cela n’empêchera pas du tout la vigilance et la mobilisation de ses hommes qui continueront ainsi à poursuivre nuit et jour  leur mission régalienne de protéger l’ensemble des citoyens de Kalabancoro en matière de défense et de sécurité.

Aux dires de ce dernier, la présence du commissariat a permis de mettre hors d’état de nuire plusieurs groupuscules de bandits qui se réfugiaient, à l’époque, à Kalabancoro. A titre d’exemple, il a cité, entre autres : le cas des groupes qui ont braqué l’Ecobank, le siège de l’entreprise EMTI avec une perte en vie humaine, le domicile du chef de protocole du gouverneur du District, des pharmacies, la station Kondo…lesquelles opérations de police ont été chaleureusement saluées et félicitées par une lettre du ministre chargé de la Sécurité et de la Protection civile.

Doté de trois voitures banalisées par les autorités politiques, administratives et judiciaires, le commissaire termine par solliciter d’autres outils pour le bon accomplissement de son travail par le fait que ceux qui sont présentement disponibles, ne sont pas suffisants.

Après avoir visité les différentes salles de travail que compte le commissariat, le maire Tiékoura Amadoun Diarra a, de même que le représentant du chef du village, salué et vivement remercié le travail et les succès obtenus par Mounkoro et ses hommes. Raison pour laquelle, la jeunesse, jugeant ravissant le bilan du commissariat, a reconnu les efforts déployés par l’actuel commissaire principal de Kalabancoro, à travers une remise symbolique d’une attestation de reconnaissance.

Mamadou Diarra, stagiaire

Source: Le Pays

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct